Menu
S'identifier

Billet d'humeur

Un patron parano met ses salariés sous (très) étroite surveillance

Publié le : 01.12.2010 I Dernière Mise à jour : 01.12.2010

Image

Quelques patrons mettent en place des mesures de surveillance draconiennes pour s'assurer que leurs salariés ne font pas autre chose que ce pour quoi ils sont payés.

Pour eux, l'employé est avant tout un être dénué de moralité, une sorte d'embrouilleur qui cherche à abuser l'entreprise et dont il faut se méfier comme de la peste. Pour se protéger de cet ennemi de l'intérieur, des patrons avisés ont judicieusement mis en place des pointeuses qui permettent à l'entreprise de ne pas supporter le coût de la pause café, de la pause clope ou de la pause déjeuner, périodes considérées comme étant néfaste à la productivité. En Norvège, les contrôles sont encore plus affûtés. Certains employés doivent signer un registre pour aller au petit coin et, selon une étude, 31% des Norvégiens disposent de toilettes sous surveillance vidéo au bureau. Sans doute une tradition locale. Mieux, un PDG particulièrement soupçonneux a même demandé à ses collaboratrices qui ont leurs règles de porter un brassard rouge.... Le but étant sans doute de les distinguer de tous ces fainéants qui préfèrent traîner toute la journée aux toilettes pour ne pas travailler.

Auteur

  • La Rédaction

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format