Menu
S'identifier

Croisières

Festival a aussi dupé des agences américaines

Publié le : 07.05.2004 I Dernière Mise à jour : 07.05.2004

L'affaire Festival ne concerne pas uniquement le marché français, elle touche aussi plusieurs agences de voyages américaines.

Les témoignages recueillis par notre confrère américain "Travel Weekly" du 26 avril dernier font écho des propos soulevés par les agences françaises concernées (voir ci-dessus). "Le fait qu'il soit impossible de joindre quelqu'un au bureau new-yorkais me laisse penser que la compagnie n'essaie même pas de s'expliquer sur son avenir", confie Debbie Garcia, agent de voyages chez King Travel, à Atlanta. "C'est tout à fait choquant. Nos clients qui partent en vacances une à deux fois dans l'année ne peuvent comprendre", précise de son côté Janet Quatriny, d'Highland Travel, à St Johnsbury. L'absence d'informations sur place a donc creusé là-bas aussi un fossé entre l'attentisme et l'espoir déclinant des agents et la situation financière catastrophique de Festival. "Il a fallu jouer au détective privé pour apprendre que l'European Vision était bloqué à la Barbade", poursuit Janet Quatriny.

Auteur

  • La Rédaction

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format