Menu
S'identifier

Croisières

La crise sanitaire aura eu raison de Croisières Maritimes & Voyages

Publié le : 21.07.2020 I Dernière Mise à jour : 21.07.2020

Image

La compagnie britannique Cruise and Maritime Voyages (CMV), maison-mère de Croisières Maritimes & Voyages, a annoncé mardi son placement sous administration judiciaire.


 
C'est une aventure qui se termine avant d'avoir véritablement démarré. Touchée directement par la crise sanitaire, Croisières Maritimes & Voyages, filiale française de la compagnie britannique Cruise and Maritime Voyages (CMV), a été placée sous administration judiciaire le 20 juillet. La société CMV ainsi que South Quay Travel & Leisure sont, elles aussi, placées sous le même statut.
 
« Nous sommes au regret de vous informer que South Quay Travel Limited (“SQTL”) – qui opérait sous le nom de Croisières Maritimes & Voyages – a été placée sous administration judiciaire le 20 juillet 2020. Paul Williams, Phil Dakin et Edward Bines de Duff & Phelps Ltd. ont été nommés administrateurs communs de la société SQTL. Actuellement, les administrateurs évaluent la situation financière de SQTL », est-il indiqué sur le site désormais inactif de Croisières Maritimes & Voyages.

Protection des clients


La compagnie précise que ses clients qui ont réservé une croisière proposée par SQTL par l'intermédiaire d'une agence de voyages, doivent en premier lieu contacter leur agence afin d’obtenir des conseils et une assistance supplémentaires. Pour les clients qui ont réservé directement avec SQTL / Croisières Maritimes & Voyages (ou avec SQTL par le biais d’une agence de voyages), les croisières concernées sont protégées par l’ABTA ou par l’émetteur de la carte de crédit ou carte de débit.
 
En novembre dernier, la compagnie britannique Cruise & Maritime Voyages avait décidé de se faire une place sur le marché français, avec le lancement de « Croisières Maritimes et Voyages ». Une filiale française dirigée par Clément Mousset, l’ancien directeur France de Celestyal Cruises. Un paquebot 100% francophone, le Jules Verne, devait ainsi prendre la mer à compter de mai 2021 pour 20 itinéraires au départ du Havre et de Marseille.

Auteur

  • Brice Lahaye

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format