Menu
S'identifier

Destinations

"Daugavpils à un rythme pépère" par David Savary (Quotidien du Tourisme)

Publié le : 16.07.2019 I Dernière Mise à jour : 16.07.2019

Image

Cet été, Le Quotidien du Tourisme vous propose de découvrir chaque jour une destination. Nous avons pour cela demandé à plusieurs personnalités du monde du tourisme leur choix personnel.  La rédaction s’est aussi prêtée au jeu. En quelques lignes, chacun évoque ce qui l’a touché ou lui a plu dans ce « coup de cœur ». Aujourd’hui, cap sur la Lettonie avec Daugavpils par David Savary, journaliste au Quotidien du Tourisme. 


 
 
Image
"Le voyage préféré sans doute pas. Le plus détonnant certainement. Sillonnées à un rythme pépère l’été dernier, Daugavpils et sa région méritent assurément une visite. Mais où est Daugavpils me direz-vous ? Eh bien, c’est en Lettonie. C’est même la deuxième ville du pays, au Sud-Est et à quelques kilomètres des frontières biélorusse et lituanienne. Oubliez Riga, la capitale, ses façades Art Nouveau et son centre historique grouillant de monde. Offrez-vous ce petit voyage dans le temps auquel vous aspirez tant. A 230 km de Riga, accessible uniquement en bus ou en voiture, Daugavpils est marquée par une architecture stalinienne. Si les devantures des magasins et bâtiments administratifs sont identifiés en letton (la langue officielle), les habitants conversent en russe. Ici, il faut flâner dans les rues, visiter les églises, elles sont quatre (deux orthodoxes, une catholique, une luthérienne) située dans le même périmètre, « la Colline aux églises », et se rendre dans la forteresse de Dunabourg, récemment rénovée. Cette dernière avec ses allures de ville fantôme abrite le centre d’art Mark Rothko, du nom de l’artiste-peintre enfant du pays, consacré à l’art contemporain. Aller là où les autres ne sont pas allés, c’est toujours valorisant, n’est-ce pas ! Et si vous n’aimez pas la brique et le béton, sortez de Daugavpils. Prenez la route qui mène à Kraslava, là où beaucoup de Dunebourgeois possèdent une datcha (résidence secondaire). Admirez l’été les nids de cigognes qui peuplent les arbres. Enivrez-vous de ces décors où tout n’est que forêt, lacs et traditionnelles maisons de bois."

Auteur

  • MA

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format