Menu
S'identifier

Destinations

Le Maroc rouvre ses frontières aux touristes français

Publié le : 07.09.2020 I Dernière Mise à jour : 07.09.2020

Jamaa el Fna, Marrakesh, Morocco.
Des horaires restreints pour les restaurants, les cafés, les commerces ou les parcs publics sont en vigueur à Marrakech. I Crédit photo Adobe Stock

Le pays peut de nouveau accueillir les voyageurs en provenance de France à condition, notamment, qu’ils possèdent une réservation pour un hôtel.

La nouvelle est assez inattendue étant donné la situation sanitaire fragile que connaît actuellement le Maroc. Le président de la Confédération générale des Entreprises du Maroc (CGEM) a annoncé hier à ses membres la réouverture des frontières du pays, fermées depuis le 20 mars, à certains touristes étrangers et sous certaines conditions.

La compagnie Royal Air Maroc a confirmé cette information dans un communiqué : "Suite à la décision des autorités marocaines, Royal Air Maroc vous informe que les ressortissants des pays non soumis à l’obligation de visa pour l’entrée au Maroc, et qui souhaitent s’y rendre, peuvent désormais accéder à nos vols quand ils remplissent l’une de ces deux conditions : les visiteurs professionnels disposant d’une invitation d’une entreprise marocaine ; les ressortissants étrangers disposant d’une réservation d’hôtel".

Test PCR négatif 48 heures avant le départ

Les voyageurs étrangers ont donc le droit, depuis le 6 septembre, d'accéder au territoire marocain, à condition de ne pas être soumis à la formalité du visa, de présenter une réservation d'hôtel et un test PCR négatif réalisé 48 heures avant leur départ.

Cette décision concerne, pour l’heure, les ressortissants des pays de et vers lesquels le Maroc opère déjà des vols exceptionnels, à savoir la France mais aussi l'Allemagne, l'Italie, le Portugal, les États-Unis, le Canada ou encore la Turquie. Ces pays étant les principaux marchés émetteurs de touristes au Maroc.

A voir maintenant comment les touristes pourront circuler dans le pays. Mi-août, plusieurs grandes villes, dont Marrakech, Tanger et Casablanca, ont été reconfinées pour lutter contre la flambée de contamination au coronavirus. Les nouvelles mesures de restriction comprennent notamment un durcissement des contrôles pour empêcher les résidents de quitter leur domicile (sauf extrême nécessité), la mise en quarantaine de certains quartiers, la mise en place d’horaires restreints pour les restaurants, les cafés, les commerces ou les parcs publics ou encore la fermeture de plusieurs plages.

Le 10 septembre prochain, les Marocains sauront si les autorités prolongent l’état d’urgence sanitaire instauré le 20 mars dernier.

 

 

Auteur

  • Céline Perronnet

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format