Menu
S'identifier

Destinations

Les touristes français pourront se rendre en Angleterre cet été

Publié le : 03.07.2020 I Dernière Mise à jour : 03.07.2020

Image

L’organisation d’une quarantaine pour toute personne se rendant au Royaume-Uni entravait sérieusement la reprise du tourisme outre-Manche. Le gouvernement britannique a décidé d’alléger cette mesure. En voici le détail.


Les premières exemptions au régime de quarantaine, mis en oeuvre pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, ont été annoncées aujourd’hui. Le gouvernement britannique a décidé de ne pas appliquer une telle mesure aux personnes en provenance d’Allemagne, d’Espagne, de France et d’Italie à compter du 10 juillet.  « Aujourd'hui marque une nouvelle étape dans la réouverture prudente de notre grand pays », a indiqué dans un communiqué le secrétaire aux Transports Grant Shapps.
Prudence, toutefois, pour les touristes français espérant passer leurs vacances en Écosse, en Irlande du Nord ou au Pays de Galles. Pour ces trois pays, l’exemption ne s’applique pas et la quatorzaine sera toujours obligatoire à l’arrivée. Toute infraction à ce système se soldera par une amende.
Le Royaume-Uni a été l'un des pays européens les plus touchés par l'épidémie de Covid-19 avec au moins 44 000 morts, mais le nombre de cas ralentit et le pays a commencé à lever les restrictions imposées pendant un confinement qui a duré trois mois. Au nombre de ces restrictions figurait une quarantaine d'une durée de 14 jours pour toute personne, y compris les résidents britanniques, arrivant au Royaume-Uni.

D'autres exemptions à la quatorzaine britannique doivent être annoncées

Cette décision avait suscité l’ire des compagnies aériennes et incité nombre d'autres pays à décider des restrictions similaires en réciprocité. Le gouvernement britannique s'attend à ce que ces mesures soient désormais levées par les pays figurant sur la liste des exemptions. Les négociations sont toutefois toujours en cours avec les pays concernés.
Londres reste néanmoins très prudente et a indiqué qu'elle n’hésiterait à réimposer des restrictions si le nombre de cas devait augmenter dans les pays avec lesquels le Royaume-Uni s'ouvre à nouveau.
La directrice de l'office du tourisme du Royaume-Uni, Visit Britain,
Patricia Yates, s'est en tout cas réjouie de ce « coup de pouce opportun à l'industrie du tourisme au moment où nous entrons dans la haute saison », tandis que la compagnie aérienne EasyJet a salué un « geste important ».
La liste complète de pays bénéficiant d'exemptions doit être rendue publique dans les prochaines heures. Elle concernerait près de 75 pays, selon certains médias. Concernant l'Écosse, le Pays de Galles et l'Irlande du Nord, ils vont « mettre en oeuvre leur propre approche en matière d’exemptions », a assuré vendredi le gouvernement britannique.

Auteur

  • Manon Gayet

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format