Menu
S'identifier

Distribution

Jet Lapone : Les meilleurs vendeurs de Jet tours mettent le cap vers le grand Nord

Publié le : 12.01.2017 I Dernière Mise à jour : 12.01.2017

Du 7 au 10 janvier, Jet tours a emmené les 16 meilleurs vendeurs de ses produits Laponie et "neige" faire une petite balade au nord du cercle polaire arctique. Cette "Jet Lapone", c’est le nom de l'opération, première mais sans doute pas dernière du genre, Le Quotidien du Tourisme a eu la chance d’y participer. Et d’apprécier le savoir-faire des équipes de Jet tours et de celles de son partenaire local, Lapland Safaris.


 
"Si vous être là aujourd’hui, ce n’est pas par hasard, c’est parce que vous êtes les meilleurs!" Pour Virginie et Guillaume, les 2 commerciaux Jet tours qui ont officié comme tour leaders sur la Jet Lapone, il ne fait aucun doute que les 16 agents de voyages participants ont tous mérité leur ticket. Après tout, ce sont les meilleurs vendeurs des produits club de Jet tours en Laponie (Ylläs et Olos), mais aussi du club que le TO a ouvert aux Arcs cet hiver. Si quelqu’un méritait donc d’aller voir de près à quoi ressemble ces produits et les activités qui leur sont associées, ce sont bien eux. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont pas été déçus. Il faut souligner que niveau organisation, Jet tours c’est quelque chose ! Déjà, faire en sorte que pendant les jours qui précèdent le départ une ambiance polaire s’abatte sur la France, histoire d’habituer les organismes au froid, c’est très fort. Ensuite, s’arranger pour que la température à destination passe de -40°C à "seulement" -10°C le jour du départ c’est à peine croyable. Enfin, et là on frise le surnaturel, le TO a réussi l’exploit que 20 participants soient à l’heure pour partir, un samedi à 4h30 du mat’ à Orly Sud. C’est que le vol TO 1360 à destination de Kittilä décolle tôt. Très tôt.
img_2339
Suffisamment tôt pour arriver à destination en fin de matinée, c’est-à-dire un peu avant le lever du soleil. Comme nous l’a rappelé Kaisa, notre guide parfaitement francophone et seul véritable rayon de soleil de la Laponie, à 200 kilomètres au nord du cercle polaire, "même si depuis le solstice d'hiver les journées rallongent, le soleil passe le bout de son nez au-dessus de l’horizon vers midi et replonge vers 14h, mais on a une superbe lumière jusqu’à 16h à peu près". C’est donc dans une ambiance d’une beauté crépusculaire que l’on se rend à l’étape suivante. Celle de l’équipement.
Dans le coin, on ne plaisante pas avec l’équipement. Ni avec le règlement d’ailleurs, mais on verra ça plus tard. Récapitulons: deux paires de chaussettes en laine, un caleçon, un caleçon long hors de prix fourni par la secte du Vieux Campeur, un t-shirt à manches longues, un sous-pull, un pull de Noël, un pantalon, une parka, une combinaison grand froid, un bonnet, une cagoule, des moufles fourrées.
img_2346
En tout, compter 30 à 40 minutes de sport pour s’habiller et autant pour se déshabiller. L’avantage c’est qu’on est au chaud. Suffisamment pour aller rendre visite à une des spécialités locales, j’ai nommé : les chiens.
En Laponie, pas de toutou à sa maman mais des fermes de huskies entrainés à la traction de traineaux. Une visite très instructive, qui fait partie des excursions incontournables proposées aux clients de Jet tours. On y apprend que les traineaux peuvent transporter 2 personnes, que les attelages sont composés de 6 chiens, avec 2 femelles devant parce qu’elles sont plus intelligentes, 2 jeunes mâles au milieu parce qu’ils sont plus rapides, et deux gros mâles derrière parce qu’ils sont plus costauds. Ça c’est en théorie.
img_2350
En pratique, il apparait que si ces boules de poils fainéantes ont décidé de te regarder pousser le traineau sans bouger une oreille, tu peux toujours gueuler « Kip Kip » comme le guide pour les faire avancer, ça ne marche pas. L’autre observation faite en cette fin de première journée, c’est que si un guide propose d’aller faire un tour du côté de l’enclos des chiots, toutes les humaines présentes dans le coin se mettent à hurler « oooohhhhh oooouuuuiiiii » en  chœur avant de se ruer en courant vers les petits chiens en question comme une seule femme. La journée s’est achevée à l’hôtel Olos, le club « éphémère » que Jet tours propose à la vente pendant les fêtes de fin d’année.
img_2355
Après un dîner où le renne et la purée étaient à l’honneur, il y a ceux que la fatigue a rattrapés et qui ont baissé pavillon et ceux, plus persévérants, qui ont attendu dans la nuit froide leur première aurore boréale. Evidemment, le lendemain au p'tit dej’, ce sont les seconds qui frimaient.
Le dimanche matin, les choses sérieuses ont commencé. Vers 10h dans une pâle clarté, un convoi d’une vingtaine de motoneiges s’est ébranlé pour une balade de 5h vers le centre de villégiature de Kelokaira, avec en chemin, un arrêt programmé à Äÿin Pirtti Challet, au milieu de la forêt pour une petite balade en traineau à rennes, une initiation au lasso finlandais et un délicieux déjeuner.
img_2399
Si la motoneige est une activité amusante et bien pratique pour accéder à des paysages d’une beauté à couper le souffle, elle n’en demeure pas moins un peu bruyante et assez éprouvante. L’inverse en somme d’une balade avec les rennes, tout en calme et en sérénité. Rennes, que l’on retrouvera, c’est une tradition locale, accompagnés d’une délicieuse purée lors du déjeuner. Comme la veille avec les chiens, les participants ont eu droit à un petit exposé culturel sur les rapports ancestraux qui existent entre le cervidé et le peuple Sami.
img_2378
Après ce déjeuner à haute valeur éducative et nutritive, retour sur les motos et départ sous un ciel gris acier qui déverse un flot de neige fine. En chemin vers les chalets, on s’arrête pour une partie de pêche blanche sur un lac gelé. Exercice des plus amusants même si on a fait chou blanc. Dix kilomètres plus loin et nous voilà touchant au but dans la nuit noire.
Le Kelokaira Wilderness Center est un ensemble de chalets en bois rond des plus charmants que Lapland, le réceptif de Jet tours, transforme en village du père Noël pendant les fêtes de fin d’année. Un produit qui rencontre un joli succès auprès des clients du TO et de leurs enfants. L’endroit, magnifique, convivial et rustique se prête parfaitement à la thématique de la soirée : "Quand les spécialités locales rencontrent nos régions ont des talents". Entre le sauna au feu de bois agrémenté de spécialités locales, l’avant-diner, le diner et la soirée, une soirée au village du père Noël, c’est un peu comme un réveillon de Noël chez tonton Stéphane : au moment de repartir on peut avoir besoin d’un capitaine de soirée pour prendre le guidon…Parce que comme on l’a dit précédemment, le Finlandais est au moins aussi à cheval sur le règlement que sur sa motoneige.
Le lendemain, de nuit mais par temps clair, en route vers Ylläs, où se trouve le club Jet tours Saaga avec un détour par le SnowVillage pour le déjeuner. La balade qui devait durer 5 à 6 heures se termine prématurément au milieu d’un immense lac que la température – trop chaude pour la saison – rend impossible à traverser.
img_2396
 
img_2400
Il n’empêche, les paysages, les lumières, les couleurs du ciel sont à couper le souffle. C’est la mort dans l’âme que l’équipe se voit contrainte d’abandonner ses montures, sur injonction de guides peu enclins à tenter l’aventure, pour rejoindre un…bus.
 
img_2405
Une belle matinée malgré tout qui s’achève autour d’un bon ragoût de rennes et une jolie purée à l’hôtel de glace que l’on visitera de fond en comble. Après une petite promenade en raquettes dans les bois et de nuit, nous voilà enfin au Saaga où après le diner, on peut échanger avec l’équipe d’animation du club sous le Kota, le grand tipi où les clients reçoivent leur baptême lapon. Le reste de la soirée sera passé à alterner réchauffage au coin du feu et chasse aux aurores. Avec plus ou moins de chance. Mais beaucoup de bonheur. Un mot qui résume parfaitement cette courte expédition.
img_2375
 

Auteur

  • Mathieu Garcia

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format