Menu
S'identifier

I-Tourisme

Fabrice Lepine (Wonderbox) : « LesBigBoss ? L’occasion de faire de la veille technologique et de découvrir les nouveaux outils du marché »

Publié le : 16.09.2020 I Dernière Mise à jour : 16.09.2020

Fabrice Lepine
Fabrice Lepine, Directeur général de Wonderbox : "Nous avons plus de 2000 agences partenaires" I Crédit photo DR

Fabrice Lepine, Directeur général de Wonderbox, est invité d’honneur à la verticale lesBigBoss Tourisme & Loisirs 2020. Il nous explique ici l’intérêt de l’événement et l’importance de la techno dans son business.

Quotidien du tourisme / i-tourisme : Vous allez participer à la verticale lesBigBoss Tourisme & Loisirs 2020. Que vous apporte cet événement ?
Fabrice Lepine : Cet événement nous donne la possibilité d’échanger avec nos pairs, de confronter nos idées et de savoir quelles sont les solutions transposables dans le secteur du tourisme et des loisirs. Il nous met en capacité de faire de la veille technologique et de découvrir les nouveaux outils qui se présentent sur le marché. Le format compte beaucoup. A partir du moment où vous vous trouvez dans un cadre décontracté, vous pouvez aborder des sujets très variés.


QDT / i-t : Chez Wonderbox, vous êtes un gros consommateur de technologie ?
F.L. : Oui, d’une part pour la logistique et d’autre part, pour le middle office avec la gestion des catalogues. Nos produits sont en outre échangeables et compensables, il faut donc gérer la traçabilité avec une technologie adaptée. N’oublions pas également le front office pour le site web et le CRM.


QDT / i-t : Comment se passe votre business aujourd’hui ?
F.L. : Les résultats sont en baisse de 10%, mais rien de comparable avec la période de confinement ou notre activité était totalement à l’arrêt. Nous observons des différences dans les achats. Par exemple, le sport et les activités à sensation, comme le saut à parachute, marchent très bien. Il s’agit vraisemblablement d’une volonté de respirer et de tourner le dos à ce huis clos forcé que viennent de vivre les Français. 


QDT / i-t : Le secteur du tourisme est-il important pour vous ?
F.L. : Oui, car il offre une palette infinie d’idées originales et créatives. Si, aujourd’hui, proposer un séjour en chambre d’hôtes paraît courant, en 2005, quand nous l’avons lancé, c’était novateur. Nos clients parviennent toujours à trouver dans notre catalogue des surprises et des nouveautés. 


QDT / i-t : Que représente pour vous l’intermédiation ?
F.L. : C’est un réseau très diversifié pour nous. Nous avons plus de 2000 agences partenaires avec les réseaux Selectour, Leclerc Voyages, Carrefour Voyages, Fram, etc. c’est un canal qui compte pour Wonderbox.


 

Auteur

  • Rémi Bain-Thouverez

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format