Menu
S'identifier

E-Tourisme

PayinTech, une jeune pousse en pleine croissance

Publié le : 13.02.2018 I Dernière Mise à jour : 13.02.2018

PayIntech vient d'annoncer la finalisation de sa deuxième levée de fonds à hauteur de 2,5 millions, soit 4,5 millions d'euros au total après un premier tour de table de 2 millions d'euros en mars 2017. 


 
La jeune pousse spécialisée dans le paiement par bracelet ou carte crédités pour les acteurs du loisirs et de l'hôtellerie n'en finit plus de grandir et d'attirer les investisseurs. Lundi 12 janvier 2018, elle annonçait la finalisation d'une levée de fonds à hauteur de 4,5 millions d'euros. 
 
Cette opération a été réalisée en deux temps : un premier tour de table à hauteur de 2 millions d'euros en mars 2017 et un second de 2,5 millions d'euros début 2018. "Depuis la réalisation de l'opération mi-2017, nous avons doublé la taille de la société afin de répondre à la forte demande du marché. Ainsi des opérateurs majeurs du tourisme tels que Pierre & Vacances, Center Parcs, le Comité Régional du Tourisme d'Ile-de-France ou les stations de ski de la Compagnie des Alpes sont désormais nos clients", expliquent les fondateurs de PayIntech, Bertrand Sylvestre-Boncheval et Jean-Rémi Kouchakji.
L'objectif désormais est d'élargir encore son portefeuille clients et de séduire le marché international notamment en Europe et en Afrique. 

Auteur

  • Margot Ladiray

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format