Menu
S'identifier

I-Tourisme

Solution de communication unifiée et collaborative pour faciliter le télétravail

Publié le : 31.03.2020 I Dernière Mise à jour : 31.03.2020

Image

Les besoins de solution UCC (communication unifiée et collaborative) ne naissent pas d’aujourd’hui, mais s’inscrivent avec une acuité nouvelle en fonction des impératifs de confinement. Objectif aujourd’hui : s’adapter pleinement aux nouveaux besoins et aux contraintes des entreprises dans le domaine du travail collaboratif.


 Depuis 2010, une tendance s’affirme dans les entreprises : celle de l’autonomie. Cette dernière s’accompagne du phénomène de l’éclatement du bureau traditionnel et l’apparition avec les solutions digitales d’optimisation. Trois nouveaux modes d’organisation se dégagent : Le coworking (espaces de travail partagé) le télétravail (travailler hors des bureaux aux moyens des nouvelles technologies) et le multi space ou le flex office (pas de bureaux fixes, diversification des lieux de travail en fonction de l’activité du moment, de l’inspiration et des humeurs). Ce sont bien les nouvelles technologies qui surent insuffler ces innovations dans les entreprises… les entraînant vers un nouvel impératif, celui de la transformation numérique dans l’organisation des espaces de travail.

 Les solutions

Editeur et intégrateur de solutions de communication unifiée et collaborative (UCC), machine to machine (M2M) et de gestion des terminaux mobile (MDM), Digimium, crée en 2017, s’illustre comme le premier partenaire français de CISCO à déployer la technologie broadcloud. Aujourd’hui, il lance la seconde version de sa solution associée dotée d’IA : DIGIHUB.

Disponible depuis n’importe où

DIGIMIUM, acteur du Digital Workplace en France, présente sa solution de communication multicanale unique sur le marché, 100% cloud, dotée d’une IA, véritable Bureau Mobile : DIGIBUB. Accessible de n’importe quels appareil, PC et Mac, fixe ou mobile, tablette et smartphone. Il répond au besoin de travailler sans contraintes géographiques.

Standard téléphonique

En premier lieu, DIGIHUB COMMUNICATOR permet de bénéficier d’un standard téléphonique sans investissement, selon le modèle Pay As You Grow, incluant près de 150 fonctions différentes. Cette solution de téléphonie permet aux entreprises et aux micro-entreprises de professionnaliser leur accueil et de faciliter la gestion des appels, aussi bien sur les lignes fixes que mobiles. Serveur vocal interactif ou système de file d’attente, attente musicale réalisée en studio, groupement d’appels, appels simultanés ne représentent qu’une infime partie des fonctions proposées.

 Communication unifiée et collaborative dotée d’une IA

En second lieu, DIGIHUB représente une solution de communication unifiée. Non seulement elle propose un bureau mobile ou plate-forme permettant de gérer ses présences et ses absences, un annuaire de contacts, ses appels et une messagerie d’appels, mais en plus, elle permet de tchater, d’organiser des visioconférences, de partager des fichiers et des écrans, et ce, au sein de la seule plate-forme, contenue dans une seule fenêtre.

HUB avec une intelligence contextuelle

Ce HUB regroupe un grand nombre d’applications de communication et de productivités Cloud clés, comme : Google (google drive, google tasks, google calendar et gmail) ; Microsoft 365 (onedrive, 365calendar, 365mail, 365 tasks) ; Outlook (calendar, mail) ; Box ; Saleforces ; Twitter. Elles sont disponibles ensuite à partir d’une barre de notifications. Une ligne d’icônes permet également de filtrer, rechercher et pré-visualiser les données.

Historique

Enfin, autre fonctionnalité : l’affichage instantané de tout l’historique d’une relation ou d’une collaboration en un seul clic et le partage de leurs applications. En effet lorsque vous communiquer avec une personne, s’affiche automatiquement, ses informations professionnelles, les mails et les documents échangés avec lui, ses tweets, ou encore, son agenda, capable de se charger de trouver une date de rendez-vous commune, comme l’explique Olivier Mouilleseaux, Directeur général de Digimium (voir interview) : « nous croyance reste la fluidité du tout en un, avec un outil simple, clair et efficace pour que les personnes puissent communiquer entre elles à longue distance ».
Le marché reste demandeur de solution assurant pour les professionnels nomades une continuité parfaitement maîtrisée. Objectif : échanges fluides dans un environnement familier assurant une collaboration sécurisée à la pointe du partage de l’information.

Interview : Olivier Mouilleseaux, Directeur général de Digimium

I-Tourisme : Pouvez-vous me parler de votre société ?
Olivier Mouilleseaux : Digimium a été créé en 2016 avec pour ambition de fournir aux collaborateurs des solutions pour travailler à distance de n'importe endroit, comme s'ils étaient au bureau. Nous travaillons particulièrement sur deux thématiques : d’abord la téléphonie d'entreprise. Il s’agit d’un standard déporté basculant vers nos serveurs dans le cloud. Ainsi, à la place d'installer une machine physique chez nos clients nous installons un poste téléphonique ou un "softphone" : un téléphone sous forme de logiciel sur Windows, Mac ou smartphone. Nous leur permettons d'avoir accès de partout à nos 150 fonctions du standard téléphonique. Nous remarquons que notre produit a eu pas mal de sens ces derniers jours, car les sociétés veulent continuer à recevoir leurs appels de bureau depuis chez eux.
IT : Quand est-il de la seconde thématique ?
OM : Pour la deuxième brique, nous proposons une solution de travail collaboratif pour permettre de monter des conférences audio, vidéo et de partage d'écrans pour faire des réunions en ligne sans avoir à se déplacer. Pour la petite histoire, notre nom est la contraction des mots digital et premium. Digital, car nos outils de communication deviennent digitaux. Et premium, car nous avons la conviction que si nous voulons que les entreprises les utilisent correctement, il faut que nous formions et accompagnions les utilisateurs à prendre en main les solutions. Si nos outils sont simples, la transition reste complexe. Nous misons beaucoup sur l'accompagnement des sociétés.
IT : Tout cela rentre donc en compte dans votre solution broadcloud ?
OM : Tout à fait ! Nous avons monté cette plateforme avec notre partenaire broadcloud, qui depuis a été racheté par Cisco. Cette plateforme de communication unifiée demeure reliée à nos serveurs d'opérateur télécom. La différence avec Skype ou Teams, c'est que nous avons interfacé la plateforme avec nos serveurs opérateurs pour être capables de fournir des m=numéros de téléphone et de porter ses numéros sur notre réseau. Ainsi les collaborateurs parviennent à être joignables depuis n'importe quel téléphone dans le monde. Ce partenariat nous permet de venir combler de nombreuses demandes de nos clients.
IT : Vous proposez cette solution depuis un moment, mais quand est-il dans le contexte actuel ?
OM : Nous observons que certains de nos clients, qui n'avaient pas prévu cette crise, sont obligés de s'adapter en faisant du télétravail et donc font appel à nous. Ce contexte nous a permis de nous rapprocher d’eux humainement. Ensuite, nous recevons beaucoup de prospects qui nous contactent pour renvoyer leur numéro de téléphone qui reste bloqué au bureau, vers un numéro portable ou de maison. Les demandes explosent nous obligeant à redoubler d'efforts pour installer nos solutions. Les urgences se manifestent avec des demandes d’installation dans la journée, ce que nous parvenons à faire puisque notre solution est en SaaS avec possibilité d’attribution de numéro temporaire. Nous constatons aussi une très forte hausse pour nos solutions de réunion en ligne, alors que jusqu'à présent c'était un business additionnel pour nous. Nous avons même des prospects qui viennent nous voir que pour ça. Sinon, vous avez besoin d'un standard dans une heure, nous ferons en sorte que vous l'ayez dans l'heure.
IT : tout est centralisé sur votre plateforme ?
OM : C’est l’avantage, avec la garantie de pouvoir être opérationnel immédiatement. Je vais vous donner l'exemple d'une avocate pour qui je viens d’installer notre solution de téléphonie. Elle n'avait plus que son téléphone mobile et perdait tous les appels de ses clients au bureau. Elle nous a appelés un jeudi soir. Nous avons tout mis en place et l'ai appelé dès le lendemain matin pour l'installer. L’objectif au départ portait sur la téléphonie, mais quand j’ai évoqué également le potentiel de notre outil, tout-en-un, avec les réunions en ligne, le partage d'écran, etc, elle a adopté également ces fonctionnalités sans être pour autant une geek avérée. Pas besoin d'avoir fait polytechnique pour utiliser notre plateforme.
IT : et pourquoi de IA dans votre solution ?
OM : Notre conviction consiste à dire : "il y a énormément d'outils, mais à un moment donné, ce n’est pas le métier des utilisateurs de savoir comment ils fonctionnent ". D’où notre volonté de devenir le hub central de tous ces outils comme Facebook, Twitter, GMail, Microsoft Office et j'en passe. C'est là qu'intervient notre IA. Prenons notre exemple : nous avons cette discussion depuis nos téléphones et nous souhaitons voir les échanges que nous avons eus préalables. Au lieu de ressortir de notre site, ouvrir un nouvel onglet, aller sur le site de messagerie et scroller jusqu'à trouver les mails que nous avons écrit, on a un plugin entre Google et notre outil et l'ensemble de ces échanges vont remonter en bas à gauche de votre écran. De la même manière, si je vous propose un rendez-vous, sur la droite nous verrons les créneaux que chacun a de disponibles. Les drives et autres fichiers sont eux aussi retrouvables. C'est ce que nous appelons l'IA ou plutôt "Intelligence Contextuelle". Si une troisième personne vient se greffer à notre réunion, alors le logiciel va automatiquement ajouter les échanges autres que vous et moi. Au final vont remonter les informations en tant que groupe de personne, mais aussi individuellement avec partage avec le troisième tiers.
IT : Sans programmation compliquée ?
OM : Digimium se veut comme une solution simple d'utilisation. Les utilisateurs n’ont pas vocation à connaître le fonctionnement derrière le logiciel, mais de pouvoir s’en servir comme d’un outil avec la centralisation voulue pour leur permettre d’accéder à toutes les fonctionnalités pouvant les aider dans leur travail.

Auteur

  • Rémi Bain-Thouverez

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format