Menu
S'identifier

Salons

Top Résa se renouvelle et joue la carte "Agora"

Publié le : 07.07.2005 I Dernière Mise à jour : 07.07.2005

Un badge "nouveau visiteur" pour aider les exposants.
L'origine des vendeurs est une photographie du marché.
Retour de la marque Havas dans le village des réseaux.
D'abord un constat tiré des chiffres du dernier Top Résa : vendeurs et patrons viennent à parts égales les jeudis et vendredis.

La donne change le samedi avec 70% de vendeurs. Mais il est vrai que, le samedi, les agents restent peu de temps sur le salon. Point intéressant concernant la fréquentation, "le taux de renouvellement est de 30%", indique Anne-Sophie Bouveret, directrice marketing. Et pour aider les exposants à mieux cerner les vendeurs, l'organisateur va créer des badges "nouveaux visiteurs". "Pourquoi ne pas intégrer Top Résa dans le cadre du droit individuel à la formation ?", s'interroge-t-elle. Autre idée reçue à relativiser, "les visiteurs parisiens sont les plus nombreux". Certes mais "parce que les agences de voyages sont plus nombreuses à Paris ! En outre, 24% des visiteurs proviennent des régions Paca, Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes. C'est une photographie du marché". Quatre ateliers se tiendront le samedi pour les conseillers avec des thèmes comme "utiliser Internet", "la formation" ou encore "bien-être, Spa, thalasso". Comme l'explique Gérald Duport, directeur commercial, "il ne faut pas court-circuiter les animations des tour-opérateurs, c'est une question de dosage". Nouveauté : la création d'un espace conférence, "l'Agora", qui disposera de 200 places assises pour une superficie de 400 m2. Il sera par exemple utilisé pour dévoiler une étude sur la perception de l'agent de voyages par le grand public. Rappelons que cette étude est menée conjointement par le Snav et Odit France (Observation, développement et ingénierie touristiques), le tout nouveau groupement d’intérêt public issu de la fusion de l’Agence française de l'ingénierie touristique (Afit), de l’Observatoire national du tourisme (ONT) et du Service d’études et d’aménagement touristique de la montagne (SEATM). Côté exposants : 136 destinations seront présentes. A noter, toutefois, l'absence de l'Australie et une faible représentation des États-Unis. Gérald Duport se félicite d'une belle présence de l'Amérique du Sud ou encore de l'Europe de l'Est (Bulgarie, République tchèque, Serbie, Monténégro). Le marché français progresse légèrement : comme l'année dernière, l'OT de Paris abritera sous son pavillon des prestataires comme les cabarets ou encore les cars Air France. Le Var, la Bretagne, le Pays basque, le Béarn, les Alpes-de-Haute-Provence se réunissent sous le même stand alors que la Vendée et l'Auvergne la jouent solo. Autre sujet de satisfaction, un pôle hôtellerie qui tient la route avec des chaînes comme Châteaux et Hôtels de France, Orient Express, Relais et Châteaux. Gérald Duport se félicite de la présence en propre de "Lufthansa, British Airways et Air France-KLM". Avec les transporteurs du Golfe, les opérateurs charter, ceux qui viennent avec les destinations, en tout 60 compagnies aériennes feront le déplacement. Et, s'exclame Gérald Duport, "tous les tour-opérateurs seront là !". Evidemment, on peut toujours trouver des exceptions comme Transeurope. C'est du côté des réseaux que l'on doit chercher le "scoop" avec le retour de la marque Havas dans le village.

Auteur

  • La Rédaction

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format