Menu
S'identifier

Institutions

René-Marc Chikli, président du Seto : "les gens n'ont pas l'esprit à voyager"

Publié le : 20.01.2015 I Dernière Mise à jour : 20.01.2015

Depuis les attentats qui se déroulés entre le 7 et le 9 janvier à Paris, "le marché est en berne" confirme René-Marc Chikli, président du Syndicat des TO, le Seto.

 "Les gens n'ont pas l'esprit à voyager" dit-il. Pour le président du Seto, si les clients ont effectivement stoppé leurs achats de voyages, cela concerne toutes les destinations, et pas seulement les pays du Maghreb. En revanche, le Seto n'observe pas d'annulation. Les clients qui devaient voyager partent tout de même. Pour l'avenir, il est difficile d'avoir de la visibilité. "Il y aura un redémarrage" estime René-Marc Chikli, "mais quand ?". "Les plus optimistes tablent sur un mois et les plus pessimistes sur trois", ajoute t-il . Pour faire face à cette situation de crise, le Seto a déjà sollicité tous ses partenaires,  notamment le Maroc et la Tunisie. "D'ici fin janvier il faudra à nouveau parler aux clients", histoire de relancer rapidement les ventes.
Son de cloches identique chez Thomas Cook. Selon Nicolas Delord, président France du groupe, "durant les 3 jours (du 7 au 9 janvier), il n'y avait plus personne dans les agences". Et la semaine dernière est restée "très difficile". Selon lui, la préocupation sécuritaire est vraiment d'actualité, avec un ralentissement sensible sur les destinations comme le Maghreb ou la Turquie.

Auteur

  • Nicolas Barbéry

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format