Menu
S'identifier

Production

Air Sud lance ses produits de charme sur la Grèce et Chypre

Publié le : 19.05.2004 I Dernière Mise à jour : 19.05.2004

Le vent de la Grèce et de Chypre souffle dans les voiles d'Air Sud.

Ce tour-opérateur spécialiste de ces destinations vient de publier une brochure estivale à destination des agents de voyages, un canal de distribution qu'il favorise depuis maintenant 9 ans, alors que l'entreprise existe depuis 1975. Aujourd'hui, il privilégie les points de vente indépendants, après un passage éclair chez Tourcom d'une année : "Nous sommes distribués dans 500 agences", revendique Nicolas Nahmias, directeur et fondateur de la marque. Sa brochure met en avant sa spécificité de producteur sur mesure, tout en proposant des vols charter, sans délaisser le transport sur compagnie régulière. C'est ainsi qu'Air Sud affrète une trentaine de sièges en juillet et août sur Santorin et Mykonos sur Corsair, alors qu'il prévoit un vol hebdomadaire le samedi sur Athènes et un autre sur Héraklion au départ de Paris jusqu'à la fin septembre. Les vols réguliers sont opérés par Air France, Olympic Airways, Hellas Jet, Alitalia, Swiss et Austrian Airlines. Air Sud veut s'identifier sur les segments milieu et haut de gamme : "Nous avons renoncé au quantitatif, résume le directeur. Le tourisme de masse reste loin de la philosophie touristique d'Air Sud." Le document de vente préfère donc retenir de petites unités de charme sur plus d'une trentaine d'îles. Quelques trouvailles s'y nichent comme l'île de Folegandros ou, plus connues, Hydra et Milos. Quelques circuits et autotours existent ainsi que des solutions de clubs en bord de mer. Mais le TO se fait une spécialité de la location, en Grèce notamment, mais aussi à Chypre avec des maisons et appartements à la campagne. Malgré cette offre, la demande n'est pour le moment pas au rendez-vous. "Les JO semble effrayer les clients", note Nicolas Nahmias. Les ventes connaissent un trou d'air de 18 % depuis le début de l'année par rapport à la même période en 2003, une année qui avait déjà vu son chiffre d'affaires chuter de 15 % (2,8 ME).

Auteur

  • La Rédaction

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format