Menu
S'identifier

Production

Le Seto et Air France KLM signent un accord « exceptionnel » sur les voyages à forfait

Publié le : 06.04.2020 I Dernière Mise à jour : 06.04.2020

Image

Dans la continuité du travail commun réalisé pendant la crise du COVID 19, les deux partenaires ont trouvé un terrain d’entente sur les conditions accordées par la compagnie à l’ensemble des membres du syndicat, incluant les groupistes, le MICE et les spécialistes des voyages scolaires.


 
Le courrier adressé vendredi 3 avril aux adhérents du Seto par le président du syndicat, René-Marc Chikli, est porteur d’une bonne nouvelle. Le Seto a en effet réussi à trouver un accord avec Air France KLM portant sur les conditions accordées par la compagnie à l’ensemble des membres (des groupistes au MICE en passant par les voyages scolaires) pendant la crise sanitaire.
 
"Nous nous félicitons d’avoir obtenu cet accord exceptionnel applicable dès à présent. Ces conditions devraient être reprises par Transavia, mais également par un ensemble de compagnies opérant en France, avec votre aide", indique René-Marc Chikli dans le courrier.
 
Pour les voyages à forfait en Groupe dans le cadre de vols annulés entre le 1er mars 2020 et le 15 septembre du fait du COVID 19, Air France KLM s’engage à ce que le TO ait "la liberté de réserver un nouveau groupe dans les 12 mois (à partir de la date de voyage initiale) ou se faire rembourser après 12 mois (à partir de la date de voyage initiale). Le changement de nom est déjà couvert par les conditions Groupe actuelles", précise dans l'accord Sébastien Guyot, directeur des Ventes Entreprises et Agences chez Air France KLM.

Pas de pénalité d'annulation pour les groupes


 
Davantage dans le détail, pour les départs jusqu’au 30 juin 2020, les groupes déjà réservés, acomptés ou avec des billets émis au 1er avril 2020, n’auront pas de pénalité d’annulation. Pour les départs du 1er juillet jusqu’à 31 août 2020, il n’y aura pas non plus de pénalité d’annulation si l’annulation est effectuée 60 jours avant le départ. Enfin, pour les départs du 1er jusqu’au 15 septembre 2020, la compagnie ne procédera à aucune pénalité d’annulation si elle est effectuée avant le 1er juillet 2020. Dans tous les cas, les TO auront la possibilité d'effectuer le report de l’EMD d’acompte sur un nouveau groupe pour un départ jusqu’à 12 mois après la date de voyage initiale. De plus, si le report du groupe est involontaire (annulation par Air France), l’EMD pourra être remboursé 12 mois après la date de voyage initiale.
 
Pour les voyages à forfait en Allotement dans le cadre de vols annulés entre le 1er mars et le 15 septembre 2020 du fait du COVID 19, la compagnie s’engage à ce que le TO/agence ait la liberté de demander une nouvelle quotation ou de se faire rembourser via le BSP Link.
 
Enfin, pour les voyages à forfait en TOI dans le cadre de vols annulés entre le 1er mars et le 15 septembre 2020 du fait du COVID 19, le TO/agence a la possibilité d’émettre un EMD à valoir sur une nouvelle réservation réalisée dans un délai de 12 mois avec un changement de nom possible. Il peut se faire rembourser 12 mois après l’émission de l’EMD (en cas de report involontaire).
 
Pour les voyages à forfait en tarif public, dans le cadre de vols annulés, les conditions particulières et évolutives liées à la crise COVID 19 s’appliquent.
 

Auteur

  • Céline Perronnet

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format