Menu
S'identifier

Tendances

Quels effets la crise sanitaire a-t-elle sur les envies de vacances des Français ?

Publié le : 05.05.2020 I Dernière Mise à jour : 05.05.2020

Image

Le spécialiste des villages vacances VVF et l'agence Voyage en français ont sondé les internautes sur leurs envies de voyages une fois la crise sanitaire terminée. Et cette période inédite semble redéfinir leurs attentes.


 
L'été des Français sera différent. VVF, spécialiste des villages vacances en France, a dévoilé lundi une étude sur les Français et les vacances* après le confinement. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'incertitude est pour le moment majoritaire auprès des personnes interrogées. Ainsi, 65 % des Français déclarent se poser beaucoup de questions au sujet de leurs prochaines vacances. Ils sont 6% à se déclarer plutôt inquiets alors que près d'un tiers (29%) sont au contraire optimistes et affirment « que tout va bien ».
 
Le confinement donne d'ailleurs, dans l'ensemble, des envies d'évasion pour 38% des Français. Mais en attendant un retour à la normale, les vacances envisagées seront différentes avec, sans grande surprise, une priorité donnée à la France. 87 % des sondés ont ainsi prévu de rester en France cette année, contre 6,5 % qui veulent opter pour l'Europe et seulement 1,4 % qui souhaitent voyager à l'étranger.

Peu d'influence des promotions


La faute à la possible seconde vague de contamination. 54 % des Français redoutent en effet d'être contaminés en se retrouvant dans des lieux rassemblant de nombreux autres vacanciers, et 40 % craignent même une deuxième vague qui les empêcherait de regagner leur domicile. 29 % des Français interrogés déclarent d'ailleurs que ni remboursement intégral ni bons d'achat ne seraient suffisants pour les convaincre de réserver leurs vacances. Ils sont également 37 % à déclarer que les promotions n'auraient aucune influence sur cette décision.
 
Le réceptif Voyage en français - qui propose des visites hors des sentiers battus aux États-Unis - a également sondé les internautes**. Et les résultats sont, là aussi, intéressants. À la question « Pensez-vous partir en voyage cette année 2020 ? », 28,2% ont répondu non, tandis que 36,5% souhaitent voyager en France. Ils sont 20% à espérer voyager en Europe et 27,8% à désirer partir sur un voyage long-courrier.

La peur des frontières fermées


Ces réponses ne s'expliquent pas seulement par la peur du virus, mais plutôt l'idée qu'il sera très difficile de voyager. Si 15,7% des sondés avouent en effet avoir peur d'attraper le Covid-19 (ou qu'une personne les accompagnant l'attrape), ils sont 59,2% à penser que les frontières resteront fermées toute l'année.
 
Ce qui pousse le réceptif à lui aussi s'interroger sur l'avenir, en demandant dans son sondage s'il est judicieux de lancer des visites guidées similaires à ses produits américains en France (plus précisément à Bordeaux). À cela, la réponse est claire : 71% y sont favorables. De quoi pousser les professionnels du tourisme à parier sur l'Hexagone pour l'avenir proche ?
 
*Étude réalisée en ligne par VVF et sa filiale VVF Ingénierie du 20 au 29 avril auprès d'une population âgée de 18 ans et plus. 3850 personnes ont répondu.
**Tendances dégagées à partir des réponses de 2123 personnes sondées par Voyage en français.

Auteur

  • Brice Lahaye

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format