Menu
S'identifier

Transport

Effondrement du T2E : les experts devraient rendre leur rapport mardi

Publié le : 09.02.2005 I Dernière Mise à jour : 09.02.2005

Un article "accablant" du Parisien.
Chez ADP on ne commente pas.
La commission d'enquête administrative sur l'effondrement du terminal 2E de l'aéroport parisien Roissy Charles-de-Gaulle rendra ses conclusions le 15 février prochain.

Ces conclusions sont, d'après un article paru lundi 7 février dans le Parisien, "accablantes". Pour autant, "la mission et le rapport ne sont pas achevés", a précisé en réaction à la publication de l'article le ministère des Transports, commanditaire de cette enquête présidée par Jean Berthier, également président du Conseil national des ingénieurs et scientifiques de France. Selon le Parisien, le travail des experts "pointe du doigt plusieurs erreurs graves de conception", parmi lesquelles "de mauvais calculs de forces et de résistances, des ouvertures pratiquées sur les flancs de la voûte qui fragilisent la solidité de l'ouvrage". Le journal annonce une "cascade" de mises en examen chez les architectes et ingénieurs ayant travaillé sous la direction du concepteur Paul Andreu, dans le cadre de l'enquête judiciaire diligentée parallèlement à l'enquête administrative. Les concepteurs du terminal 2E ne seront apparemment pas les seuls mis en cause. "Depuis le premier jour, les observations visuelles ont montré que le sinistre a pour cause une insuffisance de l'armature en acier du béton", expliquait Paul Andreu, dans un communiqué publié lundi dernier. Or "la détermination du ferraillage n'est pas un problème de conception de la compétence des architectes mais constitue une tâche d'exécution à la charge des entreprises de BTP", argumente l'architecte. Chez ADP, on explique qu'à ce stade, "le rapport n'a été remis ni à ADP ni au ministère" et qu'on "refuse donc de faire des commentaires". Quant à l'avenir du terminal sinistré, plusieurs scénarios sont à l'étude, selon une source de l'AFP : ADP envisageait encore récemment de démolir "soit la zone où l'effondrement s'est produit, soit toute la jetée d'embarquement".

Auteur

  • La Rédaction

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format