Menu
S'identifier

Transport

Sri Lankan Airlines veut un quotidien à CDG

Publié le : 08.04.2004 I Dernière Mise à jour : 08.04.2004

Demande à la DGAC de renégocier l'accord bilatéral.
L'activité en France est en progression depuis 2 ans.
L'incentive augmente et représente 15 % des ventes.
Plus de six mois après avoir ajouté une quatrième fréquence hebdomadaire au départ de Paris, Sri Lankan Airlines veut augmenter sa présence sur le sol français.

"Nous voulons passer dans les deux prochaines années à un vol quotidien sur Colombo dont deux qui continueraient sur Malé aux Maldives [NDLR : contre un seul aujourd'hui]", indique Rajeewa Jayaweera, directeur général France de la compagnie. L'accord bilatéral ne permettant pas l'exploitation de plus de quatre vols par semaine, les autorités sri lankaises ont demandé fin 2003 à la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) la tenue d'une réunion afin de renégocier l'accord. Si aucune réponse n'a été formulée à ce jour, Rajeewa Jayaweera espère néanmoins que les deux parties se mettront autour de la table avant septembre. Reste à savoir si le fait que Sri Lankan Airlines appartienne à 43 % à Emirates – laquelle a des relations tendues avec les autorités françaises sur la question de l'augmentation de ses fréquences à Paris – peut compromettre la requête. Une hypothèse rejetée par Rajeewa Jayaweera. "Ce sont deux choses complètement différentes", explique-t-il. Sa demande de vols supplémentaires est liée à une hausse d'activité depuis deux ans puisque le taux de remplissage est passé de 71 % en 2002 à 75 % en 2003 avec une augmentation de capacité sur les trois derniers mois. Et de tous les segments de clientèle, c'est le marché incentive qui a le plus progressé pour représenter aujourd'hui 15 % des ventes. Le reste étant constitué par les TO (25 %), les groupes (7 %, essentiellement des CE), la clientèle dite ethnique (23 %) et la clientèle individuelle (30 %). Alors que les discussions sont en cours avec les TO pour la prochaine saison hiver, la compagnie devrait augmenter la plupart de ses tarifs à partir du 1er novembre de 2 % à 2,5 %. Pour 2004, la compagnie vise une hausse de chiffre d'affaires de 20 % (21 ME) par rapport à 2003 qui était déjà en progression de 8,75 % sur 2002.

Auteur

  • La Rédaction

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format