Menu
S'identifier

Transport

Thalys, Eurostar, Lyria... La SNCF remet l'Europe sur les rails

Publié le : 18.06.2020 I Dernière Mise à jour : 18.06.2020

Image

Le groupe ferroviaire SNCF relance à plein la machine en annonçant la remise en circulation des TGV desservant la France et les pays frontaliers (Allemagne, Suisse, Italie...). Voici le détail.


 
« Les conséquences de la crise sanitaire et les mesures prises par les gouvernements français et européens ont considérablement impacté le trafic des trains SNCF en provenance et à destination de l’Europe », explique la SNCF dans un communiqué. « Suite aux récentes annonces gouvernementales, l’offre de voyages longue distance en Europe s’intensifie et revient progressivement à la normale en accord avec les partenaires européens. »
 
En conséquence, les liaisons entre la France et la Suisse, l’Allemagne, le Luxembourg, la Belgique, les Pays-Bas, l’Italie et l’Angleterre (ainsi que dans le sens inverse) repartent. Celles entre l’Hexagone et l’Espagne reprendront à partir du 1er juillet. Les billets sont en vente depuis le 17 juin. La SNCF rappelle qu’une « quatorzaine s’applique lors d’un voyage depuis la France vers l’Angleterre et inversement jusqu’à fin juin » au moins.

Le programme des liaisons ferroviaires européennes de cet été

Dans le détail, la SNCF opère, via ses TGV InOui, quatre aller-retours entre Paris et Luxembourg par jour, ainsi qu’un aller-retour quotidien entre Luxembourg et Montpellier. Un aller-retour Paris-Fribourg-en-Brisgau est assuré quotidiennement et Lille et Bruxelles sont quotidiennement reliés par 3,5 aller-retours.
 
Concernant Eurostar, depuis le 8 juin, un aller-retour circule entre Londres et Paris, et un autre entre Londres et Bruxelles, quotidiennement. « Les circulations s’intensifieront progressivement durant l’été », affirme la compagnie ferroviaire.
 
Du côté de Thalys, cinq aller-retours sont opérés quotidiennement entre Paris et Bruxelles, dont deux aller-retours Paris-Amsterdam et un aller-retour Paris-Dortmund (depuis le 15 juin). Du 12 juillet jusqu’à fin août, cette offre passera à sept aller-retours par semaine entre Paris et Bruxelles, dont quatre Paris-Amsterdam et deux aller-retours Paris-Dortmund quotidiens.
 
De plus, Izy, l’offre low cost de Thalys, assure un aller-retour entre Paris et Bruxelles les vendredis, samedis et dimanches. A partir du 12 juillet, une fréquence sera ajoutée le vendredi et une autre, le lundi. « Les Thalys Soleil vers Marseille et Bordeaux sont suspendus tout l’été. Aucun train Thalys ne dessert les gares de Marne La Vallée et Aéroport Paris-Charles De Gaulle jusqu’au 29 août 2020 », précise la SNCF dans son communiqué.
 
Lyria opérera de son côté quatre aller-retours entre Paris et Genève (correspondance pour Lausanne) quotidiens, un aller-retour Paris-Lausanne en direct quotidien et trois aller-retours Paris-Bâle (correspondance pour Zurich via les chemins de fer suisses) quotidiens. A partir du 4 juillet, comptez deux aller-retours quotidiens supplémentaires entre Paris et Genève, quatre aller-retours de plus entre Paris et Lausanne, quatre allers-retours Paris-Bâle-Zurich et un aller-retour Marseille-Genève chaque jour.
 
Entre la France et l’Italie, deux aller-retours entre Paris et Milan circulent quotidiennement. Enfin, concernant la coopération entre Deutsche Bahn et la SNCF, un aller-retour Paris-Francfort, un aller-retour Paris-Stuttgart et un aller-retour Paris-Karlsruhe sont assurés quotidiennement jusqu’au 3 juillet. Puis, à partir du 4 juillet, quatre aller-retours Paris-Francfort, trois aller-retours Paris-Stuttgart et un aller-retour Francfort-Marseille quotidiens seront assurés.

Le retour des trains de nuit en France durant l’été

Leur circulation avait été interrompue par le confinement et la crise sanitaire du coronavirus. Les trains de nuit français reviennent cet été. Le gouvernement a annoncé hier dans un communiqué leur remise en place « au début de la période estivale ».
 
« A partir du premier week-end des vacances d'été (4-5 juillet), deux trains
de nuit [relieront] quotidiennement d'une part Paris à la Drôme et aux
Hautes-Alpes (Gap et Briançon notamment) et d'autre part Paris à la région
Occitanie »
, notamment Rodez, Toulouse et Latour-de-Carol plus une desserte
supplémentaire entre Perpignan et Cerbère « les vendredis, dimanches et durant
les vacances scolaires de la zone C »
, selon un communiqué du secrétariat
d'Etat aux Transports.
 
« Les réservations sont progressivement rouvertes à compter du 12 juin »,
précise ce communiqué, où sont également notifiées les mesures de sécurité
sanitaire qui seront mises en place. La SNCF prévoit notamment que « l'occupation des compartiments couchettes sera limitée à quatre voyageurs (au lieu de six habituellement dans les voitures de seconde classe) », que les « voitures à sièges inclinables seront occupées à raison d'une place sur deux » et qu'une désinfection du train sera réalisée entre chaque voyage.

Auteur

  • Manon Gayet

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format