Assistance :  l’activité voyage a poursuivi sa reprise en 2018

Assurance

Selon les chiffres du SNSA, l’activité voyage a poursuivi en 2018 sa reprise avec le retour de certaines destinations du bassin méditerranéen.

Cette activité représente 15,3 % du C.A. France et 2,8 % des dossiers traités. Nombre de dossiers : 363 625 (+1,8 % par rapport à 2017).  Les moyens courriers ont remporté la palme cette année avec un retour des destinations du bassin méditerranéen,
Turquie, Tunisie, et Egypte (retour en force de l’Egypte).

Moins de succès pour le long courrier, exception faite des destinations déjà en vogue ces dernières années : Antilles, Amérique du Nord et Thaïlande, et les nouvelles destinations telles le Mexique ou l’Indonésie. Les frais médicaux restent
élevés dans les pays comme les Etats Unis, Thaïlande, Canada, Espagne… La destination France continue de séduire.

Selon le SNSA, la traumatologie représente la première cause d’intervention suivie par les problèmes infectieux (dengue, paludisme, maladies infantiles…), les troubles digestifs (gastro entérites, diarrhées du voyageur…) les accidents cardio-vasculaires et les troubles neurologiques.

Le séisme de Lombok en août dernier a généré des rapatriements et des demandes de retours anticipés. Il a été l’occasion de tester en grandeur nature, le dispositif de la cellule de crise développé au sein du SNSA. Cette cellule de crise permet de faciliter, en coordination avec le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, la gestion des
événements de grande ampleur se déroulant à l’étranger et impliquant un certain nombre de ressortissants et résidents français, clients de plusieurs sociétés membres.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *