Les assureurs français au chevet du tourisme

Assurance
Les assureurs français se mobilisent pour le tourisme face à la crise liée au Covid-19.
Les assureurs français se mobilisent pour le tourisme face à la crise liée au Covid-19. ©Adobe Stock

La Fédération française de l’assurance vient d’annoncer son soutien au secteur du tourisme via un fonds d’investissement. Explications.

Ils se mobilisent. Les assureurs français, qui ont promis la semaine dernière la création d’un fonds d’investissement pour financer les entreprises une fois la crise terminée, ont annoncé mercredi leur intention de consacrer 150 millions d’euros de ce fonds au secteur du tourisme. Une décision actée le 21 avril lors d’un conseil exécutif. Jusqu’à 10% de ce programme d’investissement – de 1,5 milliard d’euros -, soit 150 millions d’euros, pourront ainsi être alloués au tourisme.

« Le secteur du tourisme contribuera pleinement au redémarrage économique de notre pays et nous souhaitons le soutenir à travers notre programme d’investissement », a justifié Florence Lustman, présidente de la Fédération française de l’assurance. Les assureurs se sont engagés auprès des pouvoirs publics à soutenir la reprise économique et notamment les entreprises de taille intermédiaire (ETI), les petites et moyennes entreprises (PME) et le secteur de la santé via ce programme d’investissement.

Le Crédit Mutuel et CIC également mobilisés

Les compagnies d’assurances vont soutenir l’économie françaises selon « trois grands axes : 1,75 milliard pour des mesures extracontractuelles et de solidarité, 1,5 milliard d’investissement dans les PME, les ETI et la santé et enfin les travaux pour construire le futur régime de catastrophe sanitaire », énumère Florence Lustman.

Le groupe bancaire Crédit Mutuel et sa filiale CIC verseront par ailleurs 200 millions d’euros à leurs clients professionnels assurés contre les pertes d’exploitation. Avec l’objectif de compenser une partie du manque à gagner lié à l’épidémie de Covid-19.

Publié par la rédaction avec l'AFP
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *