Comment attirer les jeunes vendeurs en agence ?

Blog à part
Agent de voyages

C’est un comble. A l’heure où la France souffre d’un taux de chômage de près de 10%, les entreprises du tourisme ont de plus en plus de difficultés à recruter. Un constat d’autant plus paradoxal que, depuis plusieurs années, Pole Emploi recense toujours environ 6 000 demandeurs d’emploi dans la catégorie de métier « Vente de voyages ».

Peut-être la rémunération n’est-elle toujours pas suffisamment attractive ?

Jusqu’ici, la pénurie de main d’œuvre touchait plutôt les métiers pénibles (tâches à répétition, bruit, températures extrêmes ou intempéries). Mais aujourd’hui, beaucoup d’autres secteurs sont concernés. Selon une étude récente de Manpower, pas moins de 40% des employeurs français auraient du mal à recruter: des maçons, des électriciens et des menuisiers bien sûr, mais aussi des chauffeurs routiers, des cuisiniers, des serveurs, des infirmiers, des médecins ou des ingénieurs.

Il faut maintenant ajouter à cette liste les agents de voyages. Comme l’explique Emmanuel Foiry, résident de Kuoni, « on a beaucoup entendu parler d’une pénurie de bouchers, mais c’est pareil en agences de voyages, on n’arrive pas à avoir assez de vendeuses et vendeurs, de gens qualifiés ». Il y a donc une inadéquation criante entre l’employeur qui recherche des vendeurs toujours plus pointus et les jeunes diplômés en tourisme qui sont davantage attirés par les voyages et le métier de chef de produit…

Peut-être la profession d’agent de voyages est-elle aussi victime d’une image un peu surannée ? Peut-être le BTS Tourisme tel qu’il est enseigné n’est-il plus adapté aux nouveaux besoins ? Et peut-être la rémunération n’est-elle toujours pas suffisamment attractive ? Sans doute un peu tout ça. Alors comment attirer les jeunes vendeurs malgré tout ?

Puisque le voyage fait toujours rêver, il faudrait déjà commencer par les laisser partir davantage en éductour… Ils n’en seront que meilleurs vendeurs.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *