Existe-t-il encore un modèle low cost dans l’aérien ?

Blog à part

Le thème de l’APG World Connect, colloque qui s’est tenu à la fin de la semaine dernière à Monaco, était : « La convergence entre les compagnies traditionnelles et les compagnies low cost est-elle inévitable ?».

La frontière entre les deux modèles est devenue ténue

On pourrait répondre par l’affirmative, tant la frontière entre les deux modèles est devenue ténue. Les compagnies régulières empruntent de plus en plus aux low cost, et les compagnies low cost, de plus en plus aux régulières. Exemples.

 

On a vu les billets flexibles apparaître chez les low cost.

On a vu les réservations de sièges proposées par ces mêmes low cost.

On a vu Easyjet, Vueling ou Transavia opérer à partir d’aéroports principaux.

On a vu des low cost faire du long-courrier au départ de plates-formes principales.

 

On voit le credo des low cost – les vols de point à point – commencer à être bousculé notamment par Easyjet qui, avec sa plateforme de réservation « Worldwide« , permet à ses passagers d’emprunter des correspondances sur d’autres compagnies, à Gatwick (en une seule transaction) avec Westjet et Norwegian ou à Orly Sud avec Corsair et La Compagnie. D’autres compagnies comme Air Caraïbes et French Blue sont également sur les rangs.

 

Même Ryanair qui semblait pourtant religieusement attaché au dogme du low cost fait évoluer son modèle. Il y a quelques mois, la compagnie a en effet accepté de revendre Air Europa sur son site, proposant des vols long-courriers via Madrid. Des discussions similaires sont en cours avec Norwegian ou Aer Lingus.

 

Comme l’expliquait Jean-Louis Barroux, président d’APG, la compagnie de Michael O’Leary va « inéluctablement se tourner, au moins en partie, vers les grands aéroports ». Mais la conséquence sera « un renchérissement de ses coûts, et donc la recherche d’une clientèle nouvelle plus traditionnelle, moins sensible aux tarifs et plus attentive aux services ».

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *