Paris et l’Ile de France vraiment à l’abri du surtourisme ?

Blog à part

En 2018, le tourisme en Ile de France a battu un nouveau record de fréquentation avec 50 millions de visiteurs français et étrangers a annoncé le CRT la semaine dernière.

50 millions, c’est énorme !

L’hôtellerie francilienne affiche aussi des records. Avec 35 millions de clients en 2018, elle est en hausse de 3,6% par rapport à 2017. Une croissance que l’on doit essentiellement aux étrangers (+8,7%), Italiens, Japonais et Espagnols en tête, alors que les touristes français sont en légère baisse.

Seules les images des gilets jaunes vues de l’étranger ont pu freiner la vigueur de ces progressions…

Même si ça rapporte beaucoup à l’économie de la région parisienne (21,5 milliards d’euros), encore faut-il parvenir à absorber ces dizaines de millions de touristes qui se bousculent à longueur d’année au Louvre, à l’Arc de Triomphe, au château de Versailles, à Notre Dame ou à la Tour Eiffel, pour faire un selfie devant ces célèbres monuments… La Dame de fer caracole d’ailleurs toujours en tête des clichés les plus diffusés sur Instagram.

Mais cela ne semble pas beaucoup inquiéter Valérie Pécresse, présidente de la région, qui, dans un entretien au Monde affirme qu’il n’y a « pas de surtourisme en Ile-de-France » et qu’il « faut y aller à fond ».

D’autant plus que comme « seuls 3 % des Franciliens sont hostiles à l’essor du tourisme, contre 20 % à Venise ou à Amsterdam, on peut donc augmenter la fréquentation sans crainte de rejet ».

Tant mieux. Car si on en croit les prévisions d’ADP, le trafic aérien de Roissy qui sature actuellement à 72 millions de passagers devrait croître de 2 à 3% par an durant les 20 prochaines années. Ce qui nous amène à plus de 35 millions de passagers supplémentaires en 2040.

35 millions, c’est énorme !

Et si d’aventure, dans 20 ans, les Franciliens deviennent hostiles à l’essor du tourisme dans leur région, il suffira de demander aux gilets jaunes de revenir manifester à Paris…

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *