600 personnes malades à bord de l’Explorer of the Seas

Croisières

Gastro-entérite généralisée sur le bateau : la croisière est écourtée de deux jours. 20% des passagers et plusieurs membres de l’équipage de l’Explorer of the Seas sont tombés malades, victimes a priori d’un norovirus. L’Explorer of the Seas était parti le 21 janvier de Bayonne dans le New Jersey (USA) pour une croisière de 10 jours à destination des îles Caraïbes. Très vite après le départ, des passagers ont été pris de vomissements et de diarrhées. Mais l’épidémie a pris de l’ampleur, le 24 janvier, ils étaient déjà 281 à présenter les mêmes symptômes (et 22 membres de l'équipage). Une mesure de quarantaine a été déclarée pour isoler les malades.
Les autorités sanitaires américaines (US Centers for Disease Control and Prevention) montées à bord dimanche à l’escale de Saint-Thomas dans les îles Vierges ont effectué des tests pour déterminer le virus incriminé ; elles penchent pour un norovirus, virus responsable de violentes gastro-entérites. Les escales et excursions à Haïti et à Saint-Martin ont été annulées.
L'Explorer of the Seas transportait 3.050 passagers et 1.165 membres d’équipage. Lundi, lorsque le navire a écourté son voyage, quelque 600 passagers et 50 membres d’équipage étaient malades. "Après avis de notre équipe médicale et des autorités sanitaires américaines, nous pensons que la meilleure chose est de ramener nos hôtes plus tôt et d’utiliser ce laps de temps pour stériliser le navire" a déclaré Royal Caribbean la veille dans un communiqué.
La compagnie leur rembourse la moitié de la croisière et leur offre une réduction de 50% sur une prochaine croisière.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *