A Phnom Penh, Croisieurope inaugure le RV Indochine II, son 55ème bateau

Croisières
Phnom Penh, Croisieurope
Son excellence Mok Vansitha, secrétaire d'Etat du Tourisme au Cambodge, et Patrick Schmitter, directeur général de Croisieurope.

Ayant commencé sa première croisière sur le Mékong le mois dernier, le RV Indochine II a officiellement été inauguré ce samedi 16 septembre à Phnom Penh, en présence notamment de Mok Vansitha, secrétaire d’Etat au tourisme au Cambodge, ainsi que du prince Sisowath Chivannariddh et la princesse Norodom Sita, membres de la famille royale, et respectivement parrain et marraine de ce 55ème navire de Croisieurope.

Une centaine d’invités se sont massés le long du quai Sisovat à Phnom Penh pour assister à l’inauguration du dernier né de la flotte de Croisieurope. Et ce n’est pas un ciel quelque peu capricieux qui est venu perturber l’ordonnancement de cette belle cérémonie. « Nous souhaitons longue vie à ce projet. En espérant que nous puissions recevoir beaucoup de touristes voulant découvrir ou redécouvrir le Cambodge » a déclaré la princesse Norodom Sita, marraine du RV Indochine II. « Le Mékong est l’un des endroits les plus fantastiques à découvrir au monde » a ajouté Patrick Schmitter, directeur général de Croisieurope.

 

Phnom Penh, Croisieurope

 

Le RV Indochine II s’ajoute aux quatre unités naviguant déjà sur le Mékong. « Nous avons jugé qu’il y avait une vraie demande pour ce produit » explique Eric Collange, directeur commercial de Croisieurope, qui, sur la période août 2017 – avril 2018, espère totaliser « plus de 5 000 clients français contre environ 3 000 sur la période précédente ».

 

Phnom Penh, Croisieurope

 

Classé en catégorie 5 ancres, le RV Indochine II peut accueillir 62 passagers grâce à ses 31 cabines de 18 m2 avec balcon privatif de 4 m2. Il mesure 65 mètres de long et 13 mètres de large. Son restaurant de 120 m2est situé à l’arrière et le salon-bar panoramique de 110 m2 est à l’avant. En pont supérieur, une piscine jouxte le bar et le salon extérieur. Sur le pont principal, une salle de massage est à disposition des passagers.

 

Phnom Penh, Croisieurope

 

L’esprit de la décoration s’inspire de l’époque coloniale tout en empruntant les codes des tendances contemporaines, créant ainsi un style original qualifié de « néo-colonial ». L’équipage cambodgien est composé de 29 personnes qui sont encadrées par une directrice de croisière française, Julie Le Floch.

 

Comme les autres bateaux de Croisieurope sur le Mékong, le RV Indochine II navigue d’août à avril, de Siem Reap à Saïgon (Hô-Chi-Minh Ville) au Vietnam, à la faveur d’un circuit-croisière de 13 jours (à partir de 3 070 euros par personne en basse-saison). Sur la partie cambodgienne, sont notamment programmés les la visite des temples d’Angkor, la vie fourmillante des villages du lac Tonlé Sap, ou encore la découverte du quartier colonial français de Phnom Penh.

 

« 75% de notre activité sur le Mékong est réalisée par le marché français. Nul doute qu’avec le développement à l’international, tout cela va se rééquilibrer dans les années à venir » commente Eric Collange qui compte également sur le RV Indochine II pour « amener les clients vers d’autres produits de la compagnie ».

 

Dernier né de la flotte, le RV Indochine II s’inscrit dans le cadre du développement de Croisieurope sur la plupart des fleuves du monde. Ainsi dès décembre 2017, la compagnie propose un safari-croisière de 11 jours en Afrique Australe (Namibie, Botswana, Zambie) à bord de l’African Dream, unité de 8 cabines en catégorie 5 ancres, assorti d’un séjour dans un lodge composé de 8 bungalows. « L’effet nouveauté attire beaucoup » constate Eric Collange qui se réjouit déjà de ce « pari gagnant au vu des nombreuses réservations engagées ».

 

La compagnie mettra d’ailleurs en avant ce nouveau produit sur le salon IFTM Top Resa. Un tirage au sort permettra à un agent de voyages de gagner ce superbe voyage en Afrique Australe. « Pour participer, il faut avoir vendu au-moins trois cabines. 19 agents de voyages sont d’ores et déjà sélectionnés pour le tirage du sort » précise Eric Collange. Un second tirage au sort avec les mêmes modalités sera effectué avant Noël.

 

L’an prochain, à partir du mois d’août, c’est le fleuve Saint-Laurent qui sera à l’honneur avec une croisière prévue entre Québec et Toronto jusqu’aux chutes du Niagara. La commercialisation débute ce 18 septembre.

 

En 2016, la compagnie Croisieurope a accueilli à bord de ses navires 202 050 passagers, en croissance de 6% par rapport à l’année précédente, pour un chiffre d’affaires d’environ 170 millions d’euros. La moitié des clients sont des repeaters. La clientèle française représente 55% du nombre total de clients.

 

 

 

 

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *