CLIA annonce une croissance continue de l’industrie de la croisière en Europe

Croisières

Lors du Sommet International de la Croisière qui s'est tenu les 22 et 23 novembre à Madrid, Pierfrancesco Vago, président de CLIA Europe depuis trois ans et président exécutif de MSC Croisières, prévoit une croissance continue pour l'industrie de la croisière en Europe, malgré l'actuelle austérité économique mondiale.
 

Depuis 2008, l'industrie de la croisière en Europe a incroyablement augmenté de 49% et l'industrie continue de progresser chaque année. En 2015, 123 navires de croisières de 39 compagnies ont opéré dans les eaux européennes transportant un total de 6,6 millions de passagers, une augmentation de 3% par rapport à l'année précédente. Les ports européens ont aussi constaté une croissance de 4,5% en termes de nombre d'embarquements de passagers européens, portant le total à 6,12 millions de passagers européens.
Les voyageurs de croisières européens représentent 28,4% du nombre de passagers dans le monde (23,19 millions en 2015). D'Allemagne et du Royaume-Uni émanent pour chacun plus de 27% de passagers européens, suivis par l'Italie avec 12,3%, la France avec 9,3% et l'Espagne avec plus de 7%. Les 19% restants se partagent avec le reste de l'Europe.
Les marchés européens leaders en termes d'embarquements sont l'Italie avec 32,7%, suivie par l'Espagne avec 20,9%, le Royaume-Uni 17,3%, l'Allemagne 9,6% la France 5,1% et la Grèce et le Danemark avec plus de 3%.
Comme plus de navires de croisières vont être livrés aux opérateurs européens, le marché des croisières va continuer de croître en 2016 et au-delà. Les chantiers européens ont
48 commandes devant être livrées d'ici 2019 à des compagnies de croisières internationales et 75 d'ici 2026.
En ce qui concerne la contribution économique européenne, l'industrie de la croisière apporte un essor important aux économies locales, atteignant en 2015 près de 41 milliards d'euros de production économique totale, une hausse de 2% par rapport à l'année précédente. Les dépenses directes de l'industrie de la croisière ont été de 16,89 milliards d'euros.
L'industrie a employé plus de 360 000 personnes du secteur de la croisière ou secteurs associés, 11 000 de plus qu'en 2014. Ces chiffres démontrent que la croisière est devenue un contributeur clé de l'économie européenne en générant de vrais emplois et salaires à travers toute la chaîne d'approvisionnement.
"La croisière continue d'attirer de plus en plus d'Européens et génère une croissance économique" déclare Pierfrancesco Vago. "Tandis que l'industrie de la croisière est prête à poursuivre son expansion en Europe, nous faisons face à certains défis que nous devons relever afin d'être certains que l'industrie de la croisière soit en bonne voie. Nous sommes attentifs à cela".
Pour une croissance future durable, CLIA Europe est active avec les instances politiques pour veiller à un environnement plus propice et pour réformer l'actuel Code des Visas de l'Union Européenne afin d'encourager plus de visiteurs étrangers à visiter l'Europe. L'industrie de la croisière a aussi besoin d'une application de la législation environnementale de l'Union Européenne plus consistante et d'une réforme des ports à travers le continent, afin d'éviter la création de barrières opérationnelles dans les eaux européennes. CLIA Europe est active avec les autorités locales afin de démontrer les bénéfices économiques à long terme que l'industrie de la croisière et ses partenaires procurent – au-delà du tourisme à lui seul.
En 2016, des progrès ont aussi été réalisés sur la sécurité et les environnements en constante évolution. Les compagnies de croisières ont la flexibilité d'alterner les itinéraires et d'éviter certains ports et destinations afin d'assurer la sécurité et la sûreté des passagers et personnels. Les compagnies travaillent étroitement avec des experts de la sécurité et les autorités pour constamment réévaluer ces risques. La possibilité de continuer à croître en Europe dépendra aussi de la sécurité et sûreté. Les membres de CLIA augmentent les mesures de sécurité dans toutes les régions concernées en Europe, particulièrement dans la région de la Méditerranée.
 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *