Deux navires et une année 2019 riche en nouveautés pour Costa

Croisières
Raffaele d'Ambrosio, Vice Président Europe du Nord (France, Benelux & Scandinavie) entouré par Georges Azouze, Président Costa Croisières France à droite, et Ralph Remkes, General Manager Belelux et Scandinavie à gauche.

D’ici 2021, quatre nouveaux bateaux intégreront la flotte de Costa Croisières. Pour la compagnie, cela représente une augmentation de capacité de 43%. Dès l’an prochain, le Costa Venezia en février puis le Costa Smeralda en octobre seront successivement mis à l’eau. Grâce à des outils BtoB toujours plus performants ainsi qu’une campagne TV grand public d’envergure vantant l’offre « Tout Compris Exceptionnel », les agents de voyages nourrissent là une opportunité supplémentaire pour mieux vendre le produit croisière.

 

 

Une flotte de 17 navires en 2021

 

« En 2019, l’actualité sera très très riche » affirme d’emblée Georges Azouze, PDG de Costa France, qui met en avant les « 43% de capacités supplémentaires d’ici 2021 ». Dès l’an prochain, ce sont en effet deux navires qui seront mis à l’eau.

 

Le Costa Venezia est prévu pour février 2019. Il lèvera l’ancre le 8 mars 2019 pour une croisière inaugurale sur les traces de Marco Polo, avec un voyage de 53 jours entre Trieste et Tokyo. « Il y a déjà beaucoup de clients français inscrit pour cette croisière » se réjouit Georges Azouze. Au mois d’octobre, c’est le Costa Smeralda, nouveau navire amiral de la flotte, qui sera mis en service. « Premier navire au monde propulsé au GNL, il lèvera l’ancre le 20 octobre pour une croisière de vernissage de 15 jours entre Hambourg et Savone en passant par Marseille. Après son baptême le 3 novembre à Savone, le Costa Smeralda poursuivra alors sa route à la découverte de la Méditerranée occidentale.

 

Le navire jumeau du Venezia est prévu pour 2020, puis le navire jumeau du Smeralda en 2021. Le programme d’innovation de la flotte comporte également la rénovation du Costa Victoria positionné dans l’Océan Indien au départ de la Réunion cet hiver – doublant ainsi la capacité dans la région, et le grand retour pour le marché français du Costa Fortuna, qui profitera d’une remise en beauté à Marseille pour faire son grand retour en Méditerranée dès le printemps prochain (de mars à novembre 2019), avec deux nouveaux itinéraires de 8 jours en Méditerranée occidentale. Avec cet ambitieux programme de développement, le nombre de navires de la flotte de Costa passera à 17 en 2021, contre 14 actuellement.

 

Une palette d’outils marketing à destination des vendeurs

 

Alors que « la France est et demeurera le deuxième marché chez Costa après l’Italie », Georges Azouze insiste aussi sur la palette d’outils et de services mis à disposition des agents de voyages. A l’image du programme Costa Next lancé en janvier dernier et qui via l’onglet Extra Booking (en remplacement de Costa Click) génère « déjà 58% de réservations contre 47% un an plus tôt ». Des modules d’e-learning, eductours virtuels sans quitter son agence grâce à de courtes vidéos, un système de chat intuitif ou encore des PLV lumineuses sont autant d’éléments appréciés des vendeurs. Patrice Régnier, directeur marketing Costa France, évoque aussi l’avenir avec un projet de Geo Intelligence pour 2019. « Nous allons combiner des technologies de cartographie et de la data, ce qui nous permettra de faire des calculs de potentiel, des analyses prédictives pour proposer des offres personnalisées ».

 

Une offre tout compris à 699 euros

 

Afin de booster les ventes pour cet automne-hiver, Costa Croisières s’appuie à nouveau sur son offre « Tout Compris » (hébergement, repas, boissons, pack excursions) déployée au printemps dernier. Cette offre, à partir de 699 euros par personne, entend faire face au frein financier qui subsiste dans la croisière. Elle est à saisir jusqu’au 31 octobre sur une sélection de destinations (Méditerranée, Caraïbes, Océan Indien, Asie, Europe du Nord) sur toute l’année 2019. « Nous avons pu constater que nous répondions aux attentes des Français en levant les freins liés au budget. Rappelons que la croisière représente en moyenne 17% du chiffre d’affaires d’une agence de voyages en France et nous avons toujours un énorme potentiel puisque le taux de pénétration de la croisière reste inférieur à 1% de la population » indique Georges Azouze.

 

Une campagne TV relaie ce forfait tout compris. « Je le répète, nous sommes le voyagiste en France qui investissons le plus en média télé » déclare Georges Azouze qui explique qu’en 2018 Costa a été « présent 259 jours sur 365 en télévision ».

 

279 croisières en Méditerranée l’an prochain

 

A bord des Costa Magica et Costa Pacifia, les hôtes – qu’ils soient de métropole, de Guadeloupe ou de Martinique – pourront profiter d’une expérience recentrée sur les Caraïbes ! Outre les escales visitées, Costa proposera à bord un programme enrichi de concerts de musiques caribéens, de cours de danse, de nouveaux plats placés sous le signe des saveurs caribéennes. Une grande fête Caribéenne et d’autres initiatives viendront compléter l’expérience Costa 100% Caraïbes. Cet hiver 2018/19 fera également la part belle à l’Océan Indien, à l’Inde et aux Maldives, avec aussi l’Asie et les Emirats. Costa programme un Tour du Monde, 112 jours au départ de Marseille ou Venise avec 47 escales proposées pour 12 499 euros par personne.

Au printemps et en été 2019, Costa mènera ses passagers en Europe du Nord avec quatre navires dans la région proposant des itinéraires dans les fjords, les Grandes Capitales Baltique, l’Islande, La Grande Bretagne, dont quatre départs du Havre. La Méditerranée n’est pas en reste avec 279 croisières en 2019 et une nouveauté : les croisières du Costa neoRiviera au départ de Toulon, qui mèneront les passagers à la découverte de Minorque, de la côte Emeraude en Sardaigne, ou encore de l’île d’Elbe & de Propriano en Corse.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *