Costa Croisières maintient son activité et se renforce dans l’Océan Indien

Croisières

Grâce à un accord conclu avec les autorités locales, Costa Croisières va, à partir de l'an prochain, doubler le nombre de croisières vers l'Ile Maurice, les Seychelles, Madagascar et La Réunion."En 2016-2017, nous aurons une saison encore plus longue et nous serons la seule compagnie à proposer une croisière de 14 jours avec des escales prolongées dans les plus belles îles de l'Océan Indien" se félicite Norbert Stiekema, Vice-Président Exécutif Ventes & Marketing de Costa Croisières.
Le départ de la première des 11 croisières est prévu le 15 octobre 2016 tandis que la dernière croisière devrait débuter le 4 mars 2017. Les passagers embarqueront à bord du Costa neoRomantica pour une croisière de 14 jours, ce qui leur permettra de visiter les îles plus longuement. Grâce à l'accord signé avec le ministère du Tourisme des Seychelles et l'association des îles Vanille, qui a pour mission de promouvoir le tourisme dans les îles de l'Océan Indien, Costa prévoit d'accueillir environ 15 000 passagers, européens pour la plupart, sur des croisières dans ces îles, soit plus du double que cette année" selon les propos de Norbert Stiekema.
LA Réunion mais les DOM-TOM en général demeurent également une priorité pour Costa. D'autant plus que les Antilles – Martinique et Guadeloupe – possèdent "un taux de pénétration parmi les plus élevés au monde, entre 6 et 8% alors que la France métropolitaine est à 0,9%" comme le rappelle Georges Azouze, PDG de Costa France. Intéressant lorsqu'on sait que la compagnie a "perdu 50%" de son déploiement en Méditerranée avec notamment la suppression ou la réduction d'escales en Tunisie, en Turquie, en Libye ou en Israël. "Nous n'avons pas prévu de revenir en Tunisie l'an prochain, tout au mieux en 2017" confie Norbert Stiekema qui s'adapte pour "proposer d'autres itinéraires". La compagnie constate également qu'elle doit s'améliorer sur les vacances d'été. "La France, c'est un marché émetteur toute l'année. Nous sommes gros producteur sur l'automne, l'hiver et le printemps mais nous avons encore des parts de marché à gagner sur l'été" reconnait Georges Azouze.
En 2014, Costa Croisières a réalisé une croissance de 13%. A l'image du marché qui selon les chiffres de Clia a enregistré une progression de 14% l'an dernier avec 593 000 croisiéristes recensés. "Nous n'avons pas perdu de parts de marché. Nous maintenons notre position et restons leaders" assure Georges Azouze qui annonce toutefois une croissance plus mesurée, à tout le moins "correcte" sur l'année 2015.
 

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *