Costa Croisières suspend toutes ses croisières en Méditerranée

Croisières
Jusqu'au 3 avril prochain, Costa Croisières n'assurera aucune croisière en Méditerranée. ©Adobe Stock

Directement touchée par le confinement de l’Italie et la crise du coronavirus, la compagnie de croisières a décidé d’annuler toutes ses croisières en Méditerranée. Explications.

 

« Suite aux nouvelles mesures introduites (…) par le gouvernement italien afin de contenir l’urgence sanitaire sur le territoire national, Costa Croisières a revu les itinéraires de ses navires faisant escale dans les ports italiens et ce, jusqu’au 3 avril. » C’est dans ces termes assez flous que Costa Croisières a annoncé mardi la suspension de l’ensemble de ses croisières en Méditerranée.

« Plus personne n’embarque en mer Méditerranée », a confirmé une porte-parole de Costa Croisières à la rédaction. « Les Italiens sont débarqués à Savone pour rentrer chez eux, les Français peuvent également le faire s’ils le souhaitent et bénéficier de transferts. Sinon, ils descendront à Marseille à la prochaine escale. Ensuite, toutes les croisières sont suspendues. »

Des milliers de passagers vont être affectés par cette décision. A noter que des informations plus précises seront adressées aux professionnels du tourisme via la plate-forme Costa Next et par courrier, dans les jours à venir, précise également la porte-parole de la compagnie.

Le secteur de la croisière durement touché par le coronavirus

Costa Croisières avait déjà annulé et reporté tous les voyages des passagers italiens sortant du territoire transalpin et partant sur des croisières en dehors de la mer Méditerranée ces derniers jours. Deux navires de la compagnie, le Magica et le Mediterranea, partis de la Martinique et de La Réunion, ont aussi dû renoncer à plusieurs escales, selon la presse locale. Le Costa Magica a d’ailleurs été placé en quarantaine par la Martinique après le signalement « de plusieurs malades à son bord susceptibles d’être porteurs du coronavirus Covid-19 ».

Le secteur de la croisière est durement touché par la crise du coronavirus. Plusieurs navires ont été bloqués dans le monde pour des cas suspects ou avérés de contamination au nouveau coronavirus depuis le début de l’épidémie. D’autres sont refoulés par peur de contagion.

Une situation dont le Quai d’Orsay se fait l’écho en recommandant de différer tout voyage, y compris sur un bateau de croisière. « On a constaté que ces bateaux pouvaient être des incubateurs géants. Et il y a aussi un nombre croissant de ports dans le monde qui refusent les escales de ces paquebots », a justifié à l’AFP le secrétaire d’État Jean-Baptiste Lemoyne.

Publié par la rédaction avec l'AFP
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *