CroisiEurope : montée en gamme et nouveaux bateaux en 2017

Croisières

Après avoir inauguré trois bateaux en 2016 sur l'Elbe et les canaux français, CroisiEurope prévoit en 2017 la mise à l'eau de cinq nouvelles unités, sur le Douro, le Mékong, le Rhin, le Danube et le Zambèze en Afrique Australe.
 

Pour ses 40 ans, CroisiEurope poursuit son développement en dotant sa flotte – 50 bateaux – de nouvelles unités sur l'année 2017.
– Sur le Douro, dès avril 2017, le MS Miguel Torga (5 ancres, 66 cabines) proposera des croisières au départ de Porto vers Regua, Vega de Teron, Ferradosa et Pinhao. Il s'agit du cinquième bateau sur le Douro.
– Sur le Mékong, le RV Indochine II (5 ancres, 30 cabines) naviguera à partir de cet été de Siem Reap à Hô-Chi-Minh Ville, et en sens inverse.
– Sur le Rhin et le Danube, le MS Symphonie et le MS Douce France seront entièrement rénovés et repensés en terme d'espace pour offrir plus de confort. Ils changeront tous deux de catégorie et arboreront 5 ancres. Ils seront rebaptisés le MS Symphonie II (Danube) et le MS Douce France II (Rhin).
– A la fin de l'année 2017, CroisiEurope proposera un nouveau bateau 5 ancres pour une croisière-safari de 6 jours/5 nuits pouvant accueillir 16 personnes. Cette croisière sera suivie d'un séjour de 4 jours/3 nuits en lodges 5 étoiles avec safari et une journée aux chutes Victoria.
 
Une nouvelle opération avec Selectour
 
"A force de communication, la distribution nous suit de mieux en mieux" se réjouit Eric Collanges, directeur commercial CroisiEurope, qui parle aussi de la croisière comme "une valeur refuge" en ces temps troublés. Alors que les traditionnels trophées Croisi d'Or récompensent les meilleurs agents de voyages, il met également en avant l'opération initiée avec le réseau Selectour. Sur une période allant d'avril 2017 à avril 2018, soit une douzaine de dates, CroisiEurope propose des tarifs exclusifs pour Selectour pour une croisière le Mékong. "Les premières ventes ont très bien démarré. En un mois, nous avons déjà engrangé 50 réservations" affirme Eric Collanges.
S'inscrivant dans une montée en gamme pour "aller chercher de nouveaux clients sans perdre les anciens", CroisiEurope devrait une nouvelle fois franchir la barre des 200 000 clients cette année (200 292 en 2015) et générer un chiffre d'affaires supérieur à 157 ME (154 ME en 2015).
 

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *