D’ici la fin de l’année, Royal Caribbean va éliminer les pailles en plastique de l’intégralité de sa flotte

Croisières

Dans le cadre de son programme de réduction des matières plastiques, les 50 navires de la flotte Royal Caribbean Cruises Ltd. (Royal Caribbean International, Celebrity Cruises, Azamara Club Cruises, TUI Cruises et Pullmantur) navigueront, dès 2019, sans plus aucune pailles en plastique à bord.

 

 

Depuis maintenant un an, les navires RCL ont instauré une politique de “pailles seulement sur demande”. Ce programme sera développé dès le début de l’année 2019. En effet, désormais, dès qu’ils le réclameront, les clients se verront recevoir une paille en papier pour éviter l’utilisation de plastique.

 

Pour leurs boissons, les clients de la compagnie pourront utiliser des bâtonnets mélangeurs en bois certifié par le Conseil d’Intendance des Forêts ainsi que des piques à garniture en bambous pour les snacks. Ce sont les 1ères mesures issues de la stratégie de réduction de l’utilisation de plastique menée par RCL.

 

“Maintenir des océans sains est essentiel au succès de notre entreprise” témoigne Richard Fain, Président Directeur Général de Royal Caribbean Cruises Ltd, avant d’ajouter : “Depuis plus de 25 ans, notre programme “Save the Waves” nous a conduit à réduire, réutiliser, recycler tout ce que l’on peut. Eliminer les plastiques à usage unique est une étape primordiale de notre programme”.

 

Après les pailles, les bâtonnets et les piques, Royal Caribbean Cruises Ltd va se concentrer sur d’autres plastiques à usage unique comme les emballages alimentaires, les verres et les sacs plastiques. Le contrôle intégral des plastiques actuellement en cours aboutira d’ici 2020 par une interdiction complète de l’utilisation de ces derniers à bord.

 

Depuis 1992, le programme Save the Waves a permis à RCL d’adopter jusqu’à ce jour, les meilleures pratiques d’économie durable en mer en introduisant à bord des méthodes et instruments de recyclage de pointe. Leur objectif commun : « zéro décharge », a pour but de recycler, réutiliser et incinérer l’ensemble des déchets. Ainsi, les navires de la flotte RCI sont capables de recycler le papier, le verre, les ampoules et l’aluminium. Ces méthodes sont déjà en place à bord des navires RCL qui desservent les quelques ports dotés des installations appropriées. Pour le reste, la moyenne des déchets mis en décharge a été réduite à moins de 0,5 livre par jour et par personne, soit moins de 1/8 de la moyenne des États-Unis.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

  1. C’est pas les pailles en plastique qu’il faut éliminer des croisières. Il faut éliminer ces croisiéristes qui font naviguer des immeubles flottants occupés par des hordes de barbares servis par quelques centaines de pauvres gens en provenance de pays misérables. Bientôt, il ne restera plus aucun endroit de la planète qui donnera envie d’être visité !

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *