Le Flamenco a définitivement quitté la flotte de Festival

Croisières

Vendredi soir dernier, le premier bateau de Festival Croisières était revendu. Le Flamenco, bloqué à Gibraltar, était depuis le 27 janvier aux mains de la banque JP Morgan, qui a procédé à sa vente. « Nous ignorons qui est le nouveau propriétaire et quel fut le montant de la transaction », indique Laura Gilli, en charge des relations presse au siège social génois. « De toute façon, cela n’a aucune importance, nous n’étions déjà plus en charge du bateau », poursuit-elle. Réponse identique dans les locaux du bureau de vente français. Et qu’en est-il du TO espagnol Travelplan qui devait affréter le Flamenco jusqu’en 2005 ? En France, la méconnaissance de la situation persiste : « La nouvelle équipe (en place depuis l’été dernier) n’a jamais eu à s’occuper de sa commercialisation ; par conséquent nous ignorons les tenants et les aboutissants qui lient la compagnie au bateau. » En Italie, la réponse est plus tranchée : « C’est au nouveau propriétaire de se mettre en relation avec Travelplan pour négocier ; ici nous sommes impuissants ! » Enfin, à Gênes, on avoue timidement que le sort du Flamenco pourrait bel et bien être le début d’une longue série, à commencer par l’Azur et le Boléro.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *