L’engouement pour les croisières d’exploration

Croisières
Le Celebrity Flora

Alors que l’industrie de la croisière devrait attirer 30 millions de passagers au niveau mondial d’ici la fin de l’année (+ 50% de croissance selon les chiffres de la Clia), le secteur séduit de plus en plus d’adeptes des croisières d’exploration.

 

 

La popularité grandissante de la croisière se reflète à travers le nombre de nouveaux navires d’exploration qui apparaissent sur le marché. En 2019, pas moins de dix nouveaux navires seront mis en service. En 2020, cinq autres bateaux complèteront les flottes maritimes.

Tout en attirant un nombre croissant de voyageurs, les croisières d’exploration mettent également en exergue les innovations de haute technologie apportées à ces navires.

 

 

Ainsi Ponant, l’unique armateur français, annonce la livraison du Commandant Charcot, « premier navire d’exploration polaire hybride électrique, propulsé au Gaz Naturel Liquéfié » en 2021. Après le Lapérouse et le Champlain livrés l’an dernier, la compagnie évoque également le Bougainville et le Dumont d’Urville qui rejoindront la flotte des Ponant Explorers en 2019, suivi du Bellot et du Jacques Cartier en 2020. Rappelons que ces nouvelles unités de 92 cabines chacun sont dotées du Blue Eye, salon sous-marin multi-sensoriel qui permet à ses passagers d’observer au plus près les l’univers subaquatique. La compagnie norvégienne Hurtigruten s’apprête de son côté à inaugurer ses deux nouveaux navires hybrides, le Roald Amundsen en mai puis le Fridtjof Nansen à l’été 2020. Ces deux navires avec ses 265 cabines extérieures sont annoncés comme « les paquebots les plus perfectionnés, les plus sûrs et les plus respectueux de l’environnement avec une consommation réduite de l’ordre de 20% ». Le mois prochain, Celebrity Cruises mettra en service son nouveau navire d’exploration, le Celebrity Flora, et présentera le nouveau visage du Celebrity Xpedition, entièrement modernisé. Pouvant accueillir jusqu’à 100 passagers, ce dernier n’offrira que des hébergements en suites. Considéré comme l’un des navires de ce format le plus économe en énergie, il peut évoluer dans l’archipel protégé. Récemment, la compagnie Seabourn a annoncé le lancement de deux navires d’exploration de grand luxe qui seront mis en service à compter de juin 2021. Avec 264 suites avec balcon, ces deux bateaux auront la particularité de disposer de 24 zodiacs et deux sous-marins mis à la disposition des passagers pour les excursions.

 

Par le passé, les croisières d’exploration étaient synonymes d’un voyage à bord d’un navire au confort quelque peu rudimentaire car conçu, au départ, pour d’autres fins. Aujourd’hui, les passagers peuvent observer d’au plus près les ours polaires et les manchots, tout en sirotant une coupe de champagne, ou en savourant un dîner gastronomique, après avoir fait du kayak en compagnie des otaries. Grâce aux techniques de pointe et la conception innovante des coques, la nouvelle génération de navires d’exploration modifie radicalement la manière dont les clients peuvent découvrir ces régions reculées, souligne un communiqué de l’association Clia.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *