Les croisières font moins escale à Bordeaux

Croisières

Alors que les autres ports sur la façade Atlantique annoncent des augmentations, le port de la Lune accueillera cette année 19 escales et environ 12 500 passagers et membres d’équipage, soit moins qu’en 2003 (17 000 passagers) et très loin du record de 29 000 passagers en 2001. Selon François de la Giroday, agent maritime et fondateur de l’association « Bordeaux-Escale de Croisières », la perte d’attractivité de la ville est due aux travaux du tramway, le centre étant encore aujourd’hui un vaste chantier à ciel ouvert. La disparition des grues et pelleteuses, fin 2004, pourrait changer la donne. Toutefois une incertitude demeure, les armateurs verraient d’un mauvais œil le transfert de l’accostage des paquebots de la place de la Bourse (superbe site en hémicycle datant du XVIIIe ouvert sur le fleuve), vers la bourse maritime, soit plus en amont et davantage excentré par rapport au « triangle du luxe » cher aux croisiéristes fortunés. On notera que sur les six dernières années, les croisières ont généré un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros au bénéfice principalement des boutiques de luxe, des châteaux viticoles ou encore des restaurants.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *