L’Indochine II de Croisieurope : « un petit bout de France sur le Mékong »

Croisières
Yves Verdié, Eric Collange (Croisieurope) et Thierry Michel.

Invités à l’inauguration du RV Indochine II le 16 septembre à Phnom Penh, Thierry Michel (Michel Voyages), Yves Verdié (Verdié Voyages) et Valérie Laroche (Selectour) nous donnent leur opinion sur le dernier fleuron de la compagnie Croisieurope.

 

Thierry Michel, président de Michel Voyages

 

« Je trouve le RV Indochine II convivial et très lumineux dans tous les espaces. Il est par ailleurs super silencieux, c’est appréciable. La restauration est équivalente à celle que l’on connaît chez Croisieurope, c’est-à-dire excellente. Cette croisière sur le Mékong constitue un beau programme.

 

Je vais m’accorder un temps de réflexion pour savoir si je continue de travailler avec le RV Indochine I ou si je monte en gamme avec cette nouvelle unité. Il faut pour cela que je revoie les budgets.

 

Avec Croisieurope, nous affrétons en moyenne 10 bateaux par an sur tous les fleuves européens. Nous faisons partir environ 2 000 personnes. Il y a trois ans, j’avais réalisé deux affrètements en totalité sur le RV Indochine I. Cela avait très bien marché ».

 

 

Yves Verdié, PDG groupe Verdié Voyages

 

« 31 cabines, c’est la bonne taille pour garantir une certaine convivialité. Les grandes baies vitrées dans les parties communes et les cabines constituent  un vrai plus. J’ajoute que la cuisine est excellente avec le personnel qui est aux petits soins du client. Cette croisière fluviale permet de voir une partie essentielle du Cambodge. C’est un produit qu’il faut pousser. Ce que je vais faire auprès de mes vendeurs.

 

Croisieurope est un partenaire important pour nous depuis 25 ans. Nous travaillons déjà avec le RV Indochine I. Nous l’avons affrété une fois en totalité ».

 

 

Valérie Laroche, directrice commerciale de Selectour

 

« Avec son p’tit côté french touch, le RV Indochine II va plaire à la clientèle. Les matériaux utilisés sont luxueux sans être ostentatoires. Nous avons là un alliage de modernité et d’authenticité pour un bateau à taille humaine. La piscine sur le pont soleil représente un vrai plus. La gastronomie est par ailleurs excellente.

Quant à la croisière proprement dite, c’est comme un ruban qui se déroule avec des scènes très différentes les unes des autres : nature, culture mais aussi rencontre avec la population locale. Il n’y a pas non plus besoin de faire beaucoup d’autocar pour découvrir les attraits de la destination. En résumé, cette croisière différenciante et originale permet de donner du corps à la destination. Un petit bout de France sur le Mékong. Je n’oublie pas non plus l’hôtel Victoria Angkor à Siem Reap qui a constitué une belle entrée en matière pour ce voyage.

 

Croisieurope est un très bon partenaire pour Selectour. Certaines de nos agences ont réalisé des tirés à part sur l’Indochine I. Le Mékong reste un produit connu au sein du réseau qui correspond bien à notre clientèle ».

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *