MSC fait campagne avec « La mer, encore plus… »

Croisières

Filmée à bord du MSC Belissima, la campagne de communication « La mer, encore plus… », avec une musique originale signée du compositeur Ennio Morricone, est déployée à échelle mondiale dans 30 pays à compter de ce mercredi 8 janvier. (vidéo ci-dessous)

 

« Cette nouvelle campagne, c’est l’essence même de notre métier, la mer » résume Miranda Ford, directrice marketing MSC Croisières France. Multicanal et déployée dans 30 pays, elle entend rendre « un bel hommage aux innombrables aspects de la mer, qui est à la fois un moyen de transport qui nous permet de voyager vers de nouveaux endroits, de nouveaux rivages et de nouvelles terres, mais aussi une source de découvertes qui amplifie et enrichit le voyage ».

 

« Nous sommes des marins qui vendons des croisières, et non pas des gens du tourisme qui vendons des croisières » assure Patrick Pourbaix, directeur général de la compagnie pour la France, Belgique et Luxembourg, qui veut « coller à la mer et tout ce qu’elle inspire, c’est notre ADN ».

A compter du 8 janvier, à la faveur de spots de 15, 30 ou 60 secondes, elle est diffusée à la télévision, en affichage, dans la presse écrite, en digital et sur les réseaux sociaux. Si la réalisation a été confiée au britannique Stuart Douglas avec des scènes filmées à bord du Bellissima, la musique originale est signée Ennio Moricone. Intitulée « The Sea at its most », celle-ci donne « encore plus de force à la campagne et rythme l’histoire passionnante de la marque comme jamais auparavant ». Cette campagne de pub a été créée par l’agence londonienne Leagas Delaney.

 

13 nouveaux navires en 10 ans

La nouvelle campagne de MSC Croisières, pour un budget France « compris entre 4 et 5 millions d’euros »  intervient dans un contexte d’expansion rapide de la compagnie. En effet sur un délai de dix ans et d’ici 2027, MSC aura mis en service 13 navires dits de nouvelle génération. Autrement dit des unités moins polluantes et davantage respectueuses de l’environnement. « Ces bateaux, il va falloir les remplir, trouver de nouveaux passagers » explique Patrick Pourbaix qui va intensifier « les opérations en direction des primo-croisiéristes ». Selon le dirigeant, en 2019, « 40% des passagers ont effectué leur première croisière ».

 

Une année 2019 en hausse de 14%

Fort de ses quelque 235 000 passagers, MSC France a terminé l’année 2019 avec « une croissance de 8,9% en nombre de pax, et 14% au niveau des revenus ». « C’est nous qui tirons la croissance en France. Cette année, nous espérons réaliser 8% à 10% de croissance en nombre de passagers » indique Patrick Pourbaix. Le DG insiste aussi sur les « vols privés mis en place avec Air France. L’été prochain, au départ d’Orly, un départ par semaine est programmé sur Venise et Hambourg ». Si 90% des ventes de la compagnie sont réalisées par le BtoB, seulement 10% sont le fruit du BtoC. « Nous sommes une entreprise avant tout BtoB. Nous n’avons pas le réflexe BtoC » assure Patrick Pourbaix.

Publié par DS

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *