Norwegian reçoit un nouveau bateau et veut davantage se faire connaitre sur le marché français

Croisières
Le Norwegian Bliss a fait ses débuts en Europe avant d’entamer sa tournée inaugurale aux États-Unis.

Tout juste sorti des chantiers Meyer Werft en Allemagne, le Norwegian Bliss a effectué sa première croisière entre Bremerhaven et Southampton. Le navire rejoindra ensuite l’Alaska où il sera exploité jusqu’à la fin septembre. Cette 16ème unité de Norwegian Cruise Line (NCL) marque aussi la volonté de la compagnie de davantage se faire connaitre sur le marché français.

Le Bliss, 16e bateau de la compagnie

Un peu moins de 2 000 invités (journalistes, tour-opérateurs, agents de voyages…) étaient réunis jeudi 19 avril à l’occasion de la croisière inaugurale en Europe du Norwegian Bliss entre Bremerhaven en Allemagne et Southampton en Angleterre.

 

Ce nouveau navire dont la proue a été dessinée par l’artiste Robert Wyland est le troisième de la série Breakaway Plus après l’Escape et le Joy conçu pour le marché chinois. Le quatrième baptisé Encore doit être livré en novembre 2019.

Un bateau taillé pour l’Alaska

Long de 324 mètres, le Norwegian Bliss peut accueillir très précisément 4 004 clients répartis dans quelque 2 000 cabines dont plus de la moitié disposent d’un balcon. C’est aussi le premier navire de la compagnie à proposer un salon d’observation à 180° qui devrait être particulièrement apprécié lors de ses croisières en Alaska.

 

Outre ses 27 points de restauration qui proposent une cuisine réellement savoureuse – un vrai plus qui peut faire la différence avec les compagnies concurrentes – , le Bliss s’enorgueillit de posséder la plus grande piste de course en mer avec un circuit de karting de 300 mètres. Un parcours de laser game, des toboggans aquatiques géants complètent la palette d’attractions à bord. NCL met aussi en avant la qualité de ses spectacles avec notamment la comédie musicale primée « Jersey Boys ».

 

Tout comme sur les autres navires de la flotte, les passagers peuvent profiter de la formule Premium All Inclusive (large choix de boissons alcoolisées, frais de service, pourboires, forfait Internet inclus) proposée par la compagnie depuis maintenant presque deux ans. Là encore un vrai plus pour des clients qui n’ont pas à se soucier d’éventuels coûts additionnels.

 

Après sa première croisière en Europe, le Norwegian Bliss va effectuer une transatlantique pour être à New York le 4 mai, Miami le 8, Los Angeles le 25, et Seattle son premier port d’attache le 30 mai. À compter du 2 juin 2018, le navire proposera des croisières de sept jours en Alaska et se repositionnera à l’automne au départ de Los Angeles pour offrir des itinéraires le long de la Riviera Mexicaine. À l’hiver 2018, le Norwegian Bliss naviguera dans les Caraïbes au départ de Miami. Durant la saison automne-hiver 2019, il proposera notamment un itinéraire au départ de New York entre la Floride, les Bahamas et les Caraïbes.

Un produit différent sur le segment premium

Le Norwegian Bliss est-il de nature à séduire la clientèle française. Si lors du point presse effectué par les dirigeants de la compagnie aucune allusion n’a été faite à cette éventualité, Francesco Paradisi, responsable business development de plusieurs marchés en Europe, veut y croire. « Nous sommes là pour faire connaitre la marque » avance-t-il. L’idée est de proposer « un produit différent positionné sur le segment premium, bien loin de la bataille des prix que se livrent d’autres compagnies ».

 

Sur la flotte actuelle de 16 navires, 5 sont consacrés à des croisières en Europe pour cet été. Le Spirit est au départ de Civitavecchia (Rome), l’Epic au départ de Barcelone, le Star au départ de Venise, le Breakaway au départ de Copenhague, et le Jade au départ de Hambourg ou Southampton. Alors que 45% des Français embarquent sur des destinations longue distance, NCL entend mettre en avant ses croisières au départ des Etats-Unis. « Tout simplement parce qu’en Europe, on peut difficilement livrer la bataille avec MSC ou Costa » reconnait Francesco Paradisi.

 

En 2016, Norwegian Cruise Line affirme avoir fait partir 30% de Français en plus qu’en 2015. « C’est stable sur l’année 2017 » souligne le responsable du marché français, sans pouvoir donner davantage de précisions chiffrées. La France constitue le cinquième marché en Europe pour NCL après l’Allemagne, la Grande-Bretagne, l’Espagne et l’Italie.

Offre spéciale agents de voyages

Les agents de voyages sont sensibilisés au produit à travers des Webinars. Des roadshow dans différentes villes de France sont également organisés. Et pour célébrer la livraison du Norwegian Bliss, Norwegian Cruise Line propose en exclusivité aux agents de voyages une commission supplémentaire de 60 euros, pour toute nouvelle réservation jusqu’au 17 mai. La commission s’applique pour toute croisière de 5 jours et plus (itinéraires 2018, 2019 et 2020). Si les clients se verront offrir à leur arrivée à bord une bouteille de vin et des fraises au chocolat, ceux qui ne jurent que par la langue de Molière risquent toutefois d’être déçus. La compagnie manifeste en effet très peu d’attention en direction de la clientèle francophone.

Encore cinq navires à venir

Comme bon nombre de compagnies, Norwegian Cruise Line a également établi un plan de commande pour les années à venir. Outre l’Encore qui arrive en novembre 2019, quatre autres navires doivent être livrés en 2022, 2023, 2024 et 2025. Une option a même été posée pour deux bateaux supplémentaires livrables en 2026 et 2027.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *