Ponant inaugure le Lapérouse, son premier yacht d’expédition de luxe

Croisières
Accueil sur le port par le Bagad de Lann Bihoué.

La compagnie Ponant a inauguré mardi 10 juillet son premier yacht d’expédition de luxe, le Lapérouse, dans le port d’Hafnarfjorour, près de Reykjavik. Le nouveau navire a été baptisé par Maryvonne Pinault, marraine du bateau, lors d’une cérémonie aux accents bretons, au son des binious et bombardes du Bagad de Lann Bihoué.

 

Le ciel d’Hafnarfjorour était gris, le vent soufflait et les cent cinquante invités de Ponant se sont vite refugiés sous une tente face au Lapérouse pour assister au baptême, en grande pompe, du navire. Madame François Pinault était chargée de baptiser ce tout nouveau yacht de croisière de 131 mètres de long sur 12 mètres de large qui compte 92 cabines et suites luxueuses. Artemis, la holding familiale de François Pinault, a fait l’acquisition du groupe Ponant en 2015, accélérant du même coup le développement de la flotte.

 

Deux jets avaient été affrétés pour transporter sur place le matin même des personnalités du monde politique et culturel et des journalistes des médias internationaux. Côté politique, Ségolène Royal, Ambassadrice chargée des négociations internationales pour les pôles Arctique et Antarctique, Jean-Louis Debré, Renaud Donnedieu de Vabres, Luc Ferry et Frédéric Mitterrand avait fait le déplacement en Islande. D’autres personnalités, comme le navigateur Olivier de Kersauson, conseiller spécial pour Ponant, Jean-Louis Etienne, explorateur notamment des pôles et conférencier pour la compagnie, et l’architecte Jacques Rougerie étaient également présents.

 

Jean-Emmanuel Sauvée, président et co-fondateur de Ponant, Véronique Saadé, vice-présidente de la compagnie et le capitaine du Lapérouse, le commandant Jean-Philippe Lemaire, ont lancé la cérémonie sur fond de musique traditionnelle bretonne en référence aux origines de la société qui fête ses trente années d’existence cette année. Lors de son discours, Jean-Emmanuel Sauvée a rappelé que cinq autres navires vont rejoindre la flotte Ponant Explorers dans les trois ans à venir. Le Champlain effectuera sa croisière inaugurale en octobre 2018. Le Bougainville et Le Dumont-d’Urville seront livrés en 2019, Le Bellot et Le Surville, en 2020. Les six yachts seront équipés d’un salon sous-marin situé sous la ligne de flottaison du navire, conçu par l’architecte Jacques Rougerie. Jean-Emmanuel Sauvée a également dévoilé le nom du futur brise-glace de la compagnie, commandé aux chantiers norvégiens Vard, constructeurs des Ponant Explorers. Ce navire, dont la construction va débuter en décembre prochain pour une livraison au printemps 2021, portera le nom du célèbre explorateur polaire, Le Commandant Charcot.

Maryvonne Pinault, marraine du bateau, au centre, entourée de Véronique Saadé, Ségolène Royal, Jean Emmanuel Sauvée, (et de Kyle Clarkson, fils de Roy Reite, CEO de Vard, et Léa Petiteau, fille de Mathieu Petiteau, Responsable Nouvelle Construction Ponant).

Après avoir quitté le port d’Hafnarfjorður, Le Lapérouse a été salué par Le Soléal, autre navire de la Compagnie actuellement positionné dans les eaux islandaises.

Publié par Caroline Kervennic
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.