Première dauphine du Costa Diadema, Karine, agent de voyages, raconte…

Croisières

La première dauphine du Costa Diadema est française… et agent de voyages. Elle s'appelle Karine Raphel, et est responsable de l'agence Antibes Voyages à Antibes. Evidemment présente à Gênes pour le baptême du nouveau fleuron de la flotte Costa, le Diadema, elle revient sur les raisons qui l'ont poussée à postuler. Elle a été choisie parmi près 700 candidates agents de voyages du monde entier. Si la marraine est Italienne, Karine Raphel est arrivée en seconde position et est devenue première dauphine. Pour concourir, il fallait mettre trois photos sur internet accompagnées d'un texte de 250 caractères… "C'est ce qui m'a le plus frustré" dit-elle, car c'était "beaucoup trop court pour tout ce que je voulais dire". Elle a finalement rédigé un très joli texte qui a conquis les juges de Costa. Elle aime le réciter de mémoire : "Battante, courageuse et déterminée, je convertis et fidélise mes clients à la croisière, hissant haut les couleurs Costa sur Antibes depuis 1996. Pour tant d'amour, d'affection et de dévotion, je me présente princesse de cœur du Costa Diadema". Son coup de foudre pour Costa date d'une croisière à bord du Costa Classica il y a 18 ans. Depuis, elle affirme avoir "toujours soutenu la compagnie dans les meilleurs moments… comme dans les pires". Et n'a de cesse de transformer tout client qui entre dans son agence en croisiériste… Costa de préférence. Il ne faut même plus lui parler de vendre un séjour club sur terre. "J'ai eu trois catastrophes, cet été", explique t-elle, "à chaque fois des clients qui revenaient d'un séjour dans un club". Maintenant, "c'est moi qui les pousse à la croisière". "Je leur dis que c'est un monde magique et merveilleux, une hôtellerie de luxe, une gastronomie de qualité et abondante et surtout de la propreté, pas comme dans certains clubs…". Elle continue : "C'est un nouveau pays qui arrive à vous chaque jour, sans défaire ses bagages". Mais ce "monde magique" n'a t-il pas certaines limites ? "Bien sûr", reprend t-elle, "quelques clients se plaignent du côté "trop vite", "trop grand" de ces croisières, surtout la clientèle d'un certain âge". Mais heureusement, se réjouit-elle, "la compagnie a corrigé le tir avec le lancement de sa Néo Collection", "un très bon produit pour ces clients-là". Karine Raphael veut aussi rendre un vibrant hommage à Rita Ville-Renon, responsable commerciale de Costa dans sa région. "C'est une personne extraordinaire" clame t-elle. "Elle est mon moteur et me transmet l'amour de la compagnie. Elle m'aide et me soutient dans tout ce que j'entreprends avec son sourire,  sa gentillesse et son professionnalisme. Ma victoire c'est aussi à elle que je la dois".

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *