Près de cent navires de croisières émettent dix fois plus d’oxyde de soufre que 260 millions de voitures

Croisières

Après l’avion, au tour des bateaux de croisières d’être dans le viseur des organismes écologiques. L’association Transport & Environment publie ce mercredi un rapport désastreux pour l’industrie de la croisière dont l’image est déjà entachée par les images du navire MSC heurtant les quais de Venise.

L’ONG Transport & Environment indique dans un rapport publié ce mercredi que les émissions d’oxyde de soufre des 94 bateaux de Carnival Corporation sont dix fois plus importantes que celles des 260 millions de voitures du parc automobile européen. L’Espagne, la France et l’Italie sont les pays les plus exposés à cette pollution de l’air, suivis par la France et la Norvège. Barcelone, Palma de Majorque et Venise sont les ports européens les plus touchés, suivis par Civitavecchia (Rome) et Southampton.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *