Procès du Concordia : Costa déplore les fuites dans la presse

Croisières

Suite à l'article qui révèle ses défaillances pointées par la justice dans le naufrage du Concordia (lire), Costa indique dans un communiqué qu'il déplore la diffusion d'éléments qui doivent encore être "discutés et analysés" durant le procès le 15 octobre prochain. La compagnie se défend de certaines accusations et rappelle qu'en "cas d'accident, c'est le commandant qui a l'obligation d'avertir les autorités alors que l'armateur a l'obligation de se mettre à leur disposition". Concernant les responsabilités de Roberto Ferrarini, la compagnie explique que "les enregistrements montrent que les informations données par le commandant ont été communiquées avec retard, étaient partielles et confuses". Enfin, "l'affirmation que le personnel était mal préparé aux urgences est dénuée de tout fondement", a conclu Costa.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *