RCCL étoffe son service commercial et poursuit sa croissance en France

Croisières
Une partie de l'équipe France du groupe Royal Caribbean

Avec trois nouveaux bateaux mis à flot cette année, le groupe Royal Caribbean International (Royal Caribbean, Celebrity Cruise et Azamara Club Cruises) nourrit toujours de belles ambitions sur le marché français. Fort d’une équipe commerciale renforcée et grâce au développement des packages vol + transfert, Stéphane Grillon, directeur commercial France, œuvre pour convaincre les agents de voyages français.

 

 

« Tant au niveau du chiffre d’affaires que du nombre de passagers, nous avons réalisé une croissance à deux chiffres sur l’année 2018. Et 2019 s’inscrit dans cette tendance » se réjouit Stéphane Grillon. Si l’entreprise ne communique pas sur ses résultats, elle a fait partir via ses trois marques : Royal Caribbean, Celebrity Cruise et Azamara Club Cruises quelque 20 000 clients français l’an dernier.

 

Le numéro 2 mondial de la croisière qui représente environ 5% du marché français de la croisière s’appuie notamment sur le savoir-faire des chantiers STX de Saint-Nazaire où sont construits la plupart de ses navires. « Un vrai plus qui augmente la notoriété de la marque » reconnait Stéphane Grillon.

 

Après le Symphony of The Seas lancé au printemps dernier, le Celebrity Edge est attendu d’ici la fin de l’année. Le navire devrait quitter les chantiers de Saint-Nazaire en novembre prochain pour rejoindre les eaux caribéennes. Futuriste, innovateur, luxueux, le Celebrity Edge entend « révolutionner le secteur de la croisière et redéfinir les codes de l’industrie du luxe ».

 

L’Azamara Pursuit est le troisième bateau à rejoindre cette année la flotte du groupe RCCL. Cette expansion permettra une augmentation de 40% du porfolio de la compagnie Azamara, soit 61 nouvelles destinations ajoutées. Cette augmentation de l’offre des destinations s’alliera à des excursions plus longues, pour découvrir et profiter au mieux de la destination visitée dont par exemple 48 late nights et 26 overnights.

 

Au rayon nouveautés, les navires de la classe Oasis (Oasis of the Seas, Allure of the Seas, Harmony of the Seas et Symphony of the Seas), proposeront dès l’an prochain à leurs passagers des destinations insulaires et exclusives via le concept « A Perfect Day At CocoCay », la nouvelle collection d’îlots privés Royal Caribbean. En octobre, c’est sur un îlot aux Bahamas que les croisiéristes pourront « prolonger l’expérience à terre avec le même niveau de satisfaction que sur la navire » comme l’explique Stéphane Grillon. Viendront plus tard des îlots privés dans le Pacifique puis en Asie.

 

En France les équipes commerciales ont été étoffées avec l’arrivée de nouveaux profils. Sur le marché français, nous sommes cinq commerciaux, plus deux responsables grand comptes, un responsable groupe, un responsable trade marketing » détaille Stéphane Guillon qui rappelle « qu’à chaque passager correspond sa croisière ». Et qu’il revient aux agents de voyages de savoir bien conseiller et aiguiller leurs clients.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *