RCCL protège les lesbiennes, gays, bisexuelles, transsexuelles et intersexuées

Croisières

Royal Caribbean Cruises Ltd.fait part de son engagement à respecter en interne les normes de conduite instaurées par les Nations Unies à l’encontre de la communauté LGBTI. Un ensemble de cinq codes de conduite ont été créés dans le but de protéger les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transsexuelles et intersexuées (LGBTI), de la discrimination dans les différents secteurs de l’entreprise.

 

 

« Faire ce qui est juste est l’une de nos valeurs les plus importantes, et cela inclut la création d’un environnement accueillant et inclusif pour tous nos clients et tous nos collègues » déclare Richard D. Fain, président du conseil d’administration de Royal Caribbean Cruises Ltd. « Les normes mises en place par les Nations Unies constituent pour nous un moyen efficace de soutenir l’égalité de tous, et nous sommes fiers de participer à cette avancée ».

 

« Nous sommes ravis de voir Royal Caribbean Cruises, Ltd rejoindre les 238 des premiers partisans des Standards mondiaux de conduite LGBTI pour les entreprises car RCL est reconnu comme un leader dans son domaine. Leur participation illustre également l’engagement croissant des entreprises du secteur des voyages et du tourisme à lutter contre la discrimination à l’égard des personnes LGBTI » indique Fabrice Houdart, responsable des Droits de l’Homme aux Nations Unies.

 

RCL est bien conscient de l’importance de la diversité et de l’intégration sociale en entreprise : ses 75 000 employés sont originaires de 122 pays. Ils permettent à 6 000 000 de clients de voyager en croisière à travers le monde entier.

L’Institut Ethisphere, spécialisé dans la définition et la promotion des normes de pratiques commerciales éthiques reconnaît Royal Caribbean comme « l’une des sociétés les plus éthiques au monde en 2019 ».

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *