Star Clippers revient en Asie à l’hiver 2016

Croisières

La compagnie va proposer des croisières Phuket-Singapour. A partir du 2 décembre, l'année prochaine, le Star Clipper sera basé en Thaïlande. La croisière pour le passage du canal de Suez du navire est commercialisée.La compagnie va positionner le Star Clipper en Asie du Sud-Est du 2 décembre 2016 au 29 avril 2017. Entre Phuket, en Thaïlande, et Singapour via les côtes malaises, le navire effectuera des itinéraires de 7 jours. "Nous avons 60% de repeaters, explique Marie Krafft, DG et fille de l'armateur. Il est donc intéressant de proposer à notre clientèle d'autres itinéraires l'hiver que nos traditionnelles Méditerranée et Caraïbes." L'Asie, c'est aussi un retour pour Star Clippers qui était présent en Thaïlande il y a six ans.  Et une véritable attente depuis que la piraterie (Somalie) rendait impraticable le passage de ce type de navire dans le golfe d'Aden. Aujourd'hui, les conditions sont réunies estime la compagnie. "La sécurité a été renforcée, aucune attaque pirate n'a pu aboutir dans la région en 2O15" explique la DG qui reste prudente. Des clients pourront effectuer la traversée entre Athènes, en Grèce, et Safaga, en Egypte, mais pas au-delà. "Même si nos avons beaucoup de demandes et notre propre service de sécurité", reconnaît-elle. En Asie, les passagers du Star Clipper pourront profiter de paysages uniques. La baie de Phang Nga avec ses rochers qui semblent surgir de l'eau est un incontournable. Le navire de 85 cabines (170 passagers) de par sa dimension se prête très bien à une croisière de charme. De quoi peut-être séduire aussi une autre clientèle pour la compagnie? Les Européens, Allemagne et Grande-Bretagne en tête suivies de la France, représentent 70% des passagers de Star Clippers.
Les croisières asiatiques du Star Clipper sont présentées dans la dernière brochure Star Clippers valable jusqu'en avril 2017.
 
 

Un quatrième navire, plus grand en 2017
Au deuxième semestre 2017, Star Clippers intégrera un quatrième navire à sa flotte. Ce 5 mâts à voile carrée, "plus grand que le Royal Clipper" et à coque plus large, pourra embarquer 300 passagers (soit 70 de plus). "Il est conçu pour donner le même sentiment d'intimité que nos autres navires" assure Marie Krafft. La directrice générale pointe la construction de la salle à manger sur deux niveaux ouverts qui diminue l'impression de foule. Elle cite aussi les différents bars où la clientèle peut se répartir. Surtout, elle explique que le nouveau navire proposera davantage de suites avec balcon (34), une évolution nécessaire aujourd'hui dans le monde de la croisière. Ce bateau dont on sait qu'il sera "une réplique du France II" [l'un des plus grands voiliers du monde construit en 1911, NDLR] effectuera des croisières en Méditerranée et aux Caraïbes.

 

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *