Un 17ème bateau pour Norwegian Cruise Line et de nouvelles ambitions sur le marché français

Croisières
Francesco Paradisi, Senior Business Development Manager, entouré par Kristina Heinrichs et Veronika Bahnmann, responsables communication de Norwegian Cruise Line.

Présent pour la troisième année consécutive sur le prochain salon IFTM Top Resa, Norwegian Cruise Line (NCL) s’apprête à accueillir fin octobre son 17ème navire, le Norwegian Encore. Forte de cette dynamique, la compagnie propose aussi jusqu’au 30 septembre 20% de réduction sur plus de 400 croisières programmées en 2020 et 2021. D’ici trois ans, NCL ambitionne de devenir « le premier choix » sur le marché français après Costa et MSC.

 

 

« Cela marche bien sur le marché français. Nous déjà avons fait 20% de passagers supplémentaires en 2019 par rapport à 2018. Et 2020 s’annonce très bon ». Sans donner plus de précisions, Francesco Paradisi, Senior Business Development Manager, notamment pour la France, attribue en partie ces « bons résultats » à l’avènement au printemps dernier du « Free at sea », une nouvelle tarification à la carte beaucoup plus souple que le « Premieum All Inclusive » désormais abandonné. Concrètement, les passagers peuvent choisir deux forfaits parmi les cinq proposés (« Boissons premium », « Repas de spécialités », « Excursions à terre », « Internet » et « Tarif réduit pour les amis et la famille ») pour 99 euros par semaine. « Dans 80% des cas, ils choisissent le forfait boissons » précise le responsable expliquant que « le forfait « Free at sea » « correspond mieux à l’ADN de la compagnie ».

 

Le Norwegian Encore sortant des chantiers de Papenburg.

 

La grande actualité de la compagnie américaine, c’est bien sûr la réception de son 17ème navire, le Norwegian Encore. Construit dans les chantiers de Meyer Werft à Papenburg en Allemagne, celui-ci effectuera une première croisière inaugurale du 31 octobre au 2 novembre entre Bremerhaven et Southampton. D’une longueur de plus de 335 mètres et d’une capacité d’un peu moins de 4 000 passagers, le bateau sera officiellement baptisé à Miami le 21 novembre puis débutera ses itinéraires de sept jours dans les Caraïbes le 24 novembre. Le Norwegian Encore disposera notamment de « la plus longue piste de course en mer au monde (335 mètres) » ou encore de « la plus grande arène laser game en extérieur sur près de 930 m2 ». Pas moins de 28 restaurants seront proposés. A noter que six autres navires – projet Leonardo – doivent voir le jour entre 2022 et 2027. « Construits sur les chantiers de Ficantieri, ce seront des bateaux plus petits, environ 3 000 personnes contre 4 000 pour la classe Breakaway, ce qui leur permettra d’aller sur de plus petites destinations » indique Francesco Paradisi.

 

L’artiste espagnol Eduardo Arranz-Bravo a dessiné la coque du Norwegian Encore.

 

Alors que six bateaux sillonnent l’Europe durant l’été, Norwegian n’envisage toujours pas d’opérer des départs de France. « Nous avons essayé sur Marseille il y a cinq ans mais cela n’a pas marché. Il était impossible pour nous de rentrer dans une bataille des prix avec des croisières à 400 euros » explique Francesco Paradisi qui n’exclut pas un jour de revenir au départ d’un port français.

 

The Cavern Club sur le Norwegian Encore.

 

NCL multiplie les actions pour sensibiliser les agents de voyages. « Avec UOC – représentant de la compagnie pour le marché BtoB – nous allons mettre en place un road show sur les mois de novembre, janvier et février » résume le dirigeant qui, outre des webinaires, réfléchit à la tenue d’un prochain éductour. « En raison de chiffres trop bas sur le marché français, nous n’utilisons pas de commerciaux sur le marché français, par contre nous bénéficions de la force commerciale d’UOC » explique Francesco Paradisi. Ne souhaitant « pas livrer bataille avec Costa et MSC », Norwegian Cruise Line ambitionne d’ici trois ans de « devenir le premier choix des clients français après les deux majors ».

 

Jusqu’au 30 septembre, NCL célèbre les 20 ans du Freestyle Cruising et propose à cette occasion 20% de réduction sur plus de 400 croisières programmées en 2020 et 2021, en Méditerranée et Europe du Nord, en Alaska, à Hawaï, aux caraïbes, en Amérique du Sud et en Asie.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *