Un Océan de Croisières : les fondateurs s’en vont, Corinne Renard aussi

Croisières
Racheté en septembre 2018 par la holding Lamalarol présidée par Olivier de Nicola et désormais dirigée par Sophie Baillot, UOC/Un Océan de Croisières connaît une nouvelle étape dans son développement. ©DR

Après sa cession il y a 16 mois, Rémy Arca et Viviane Richer ont quitté l’entreprise fin décembre. La directrice commerciale vient également d’annoncer son départ.

 

 

Une page se tourne ! Racheté en septembre 2018 par la holding Lamalarol présidée par Olivier de Nicola et désormais dirigée par Sophie Baillot, UOC/Un Océan de Croisières connaît une nouvelle étape dans son développement. Comme prévu, Rémy Arca, fondateur du spécialiste des croisières qui accompagnait la transition en tant que conseiller et Viviane Richer, qui assurait de manière transitoire la direction des opérations, ont quitté l’entreprise à la fin du mois de décembre.

 

Le départ de Corinne Renard, qui travaillait au sein de l’entreprise depuis 29 ans et occupait le poste de directrice commerciale, est en revanche plus inattendu. Elle a annoncé son départ aux agences et aux compagnies de croisières revendues par le TO au début du mois de janvier via un mail, dans lequel elle dit ne pas envisager de « quitter ce beau secteur qu’est le tourisme mais juste prendre le temps d’envisager la suite ».

 

Pour Sophie Baillot, il s’agit là d’un « non-événement » et d’une évolution logique et attendue après le rachat de l’entreprise créée par Rémy Arca, dans laquelle Viviane Richer et Corinne Renard étaient co-actionnaires. La directrice est actuellement en phase de recrutement, avec la volonté de « faire évoluer l’organisation ». Si les chiffres 2019 ne sont pas encore connus, Sophie Baillot indique « avoir réalisé d’excellents résultats ». UOC/Un Océan de Croisières revend 22 compagnies dont Ponant, Cunard, Holland America Line, Norwegian Cuise Line, Oceania Cruises, Regent Seven Seas Cruises ou encore Quark Expéditions.

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (3)

  1. Quelle suffisance ! Comment peut on manquer de respect à Corinne Renard, cette femme qui s’est jetée dans cette compagnie comme personne ! « un non évènement »… c’est d’une telle indécence ! choquant !

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *