Une start up spécialisée sur la croisière propose à ses clients des « vacances intelligentes »

Croisières
Lionel Rabiet, fondateur de Média Up, "première start up des croisières" ©DS

Après avoir été durant huit ans directeur du développement et de la diversification au sein du Figaro, Lionel Rabiet s’oriente fin 2012 vers la création d’évènements en lien avec le tourisme. Avec sa société Média Up, « première start up des croisières », il programme cette année une vingtaine de départs via deux marques : Croisières Thématiques et Croisières d’Exception. Le dirigeant souhaite aujourd’hui s’ouvrir aux agences de voyages pour booster ses ventes.

 

« Nous avons besoin de points d’appui pour faire connaître nos produits. Si des agences souhaitent nous distribuer, nous étudierons tout cela de très près » explique Lionel Rabiet, patron de la start up Média Up récemment immatriculée auprès d’Atout France.

L’entreprise possède deux marques : Croisières Thématiques et depuis cette année Croisières d’Exception. Si la première propose « des voyages exceptionnels en compagnie de grandes célébrités » (Hubert Reeves, Régis Debray, Stéphane Bern, Franck Ferrand, Jean Tulard…), la seconde programme des croisières « dans des lieux extraordinaires comme la Patagonie, l’Asie ou le Groenland ». Le tout souvent en partenariat avec des médias presse (Historia, Marianne, Santé Magazine…) et bientôt télé. « Nous apportons une vraie dimension humaine dans notre service. Nous prenons en charge et cocoonons nos passagers depuis Paris. Nous apportons également une dimension intelligence avec la richesse et la qualité des conférenciers à bord » résume Lionel Rabiet qui précise « avoir fait venir une centaine de personnalités sur la seule année 2015 ».

Pour le dirigeant, « la croisière est un formidable terrain de jeu pour créer des évènements. Le produit est d’un excellent rapport qualité-prix et répond aux attentes des gens en matière de sécurité. C’est une valeur refuge ». Autant d’arguments pour séduire une clientèle en quête « d’expériences nouvelles et de vacances intelligentes ». « 80% de nos clients ont entre 50 et 80 ans. Pour la moitié de nos inscrits, il s’agit de leur première croisière. 30% reviennent l’année d’après. C’est une véritable satisfaction » confie le dirigeant qui rappelle toutefois qu’il ne s’adresse pas « à ceux qui font la chasse aux promos ».

 

Croisières Thématiques et Croisières d’Exception travaillent avec beaucoup de compagnies maritimes et fluviales. Les principales étant Costa, 1er partenaire de Média Up, Celebrity et Croisieurope. « Par contre indique Lionel Rabiet, nous ne prenons pas le risque de l’affrètement. Nous préférons alloter ». S’inscrivant dans une véritable stratégie digitale, la start up basée à Paris draine entre 20 et 25% de ses clients via son site Internet et accorde une grande importance au numérique pour notamment conquérir de nouveaux clients.

« Mon obsession, poursuit Lionel Rabiet : apporter énormément de contenu pour se différencier dans un marché extrêmement concurrentiel » d’où la mise en place de « thématiques musclées et de produits originaux ». A l’image de la croisière Napoléon, en partenariat avec Costa et qui se déroule du 9 au 20 juin prochain au départ de Toulon et en passant par Savone, Portoferraio, Salerne, Naples, La Valette et Propriano. Cet évènement sous la direction de l’historien Jean Tulard et en compagnie des plus grands spécialistes de l’Empereur, est à partir de 1 990 euros par personne. « Nous avons 100 cabines disponibles. Il nous en reste une vingtaine à vendre » précise Lionel Rabiet.

En 2017, Média Up va proposer des croisières en Alaska, au Japon ou au Groenland, tout en continuant à développer de nouvelles thématiques comme par exemple l’écriture ou la généalogie.

Si la start up a fait partir un peu moins de 1 500 clients en 2015, l’objectif est d’en faire partir entre 2 000 et 3 000 cette année pour un chiffre d’affaires escompté d’environ 3 millions d’euros.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *