Disparition de Jean-Paul Chantraine, les « Asia » rendent hommage à un « seigneur de la profession »

Décideurs
Jean-Paul Chantraine entouré de ses deux codirecteurs de la production, Virginie Gerbault et Yannick Barde, en octobre 2017 lors de la présentation de la Collection de voyages 2018 d'Asia (Tentations et Toute l'Asie).

C’est avec stupéfaction et tristesse que nous avons appris le décès de Jean-Paul Chantraine, l’emblématique patron d’Asia. Il a succombé, mercredi 5 septembre, à un malaise cardiaque. Des anciens de la maison rendent hommage à ce patron charismatique et emblématique.

 

Les collaborateurs d’Asia et de Jean-Paul Chantraine font part de leur peine dans un communiqué : « Au-delà de ses proches, de ses équipes et de ses amis, ce sont, dans notre grande famille du tourisme, tous les passionnés de l’Asie et les amoureux des beaux voyages qui se sentiront certainement aujourd’hui un peu orphelins suite à la disparition de Jean-Paul » qui « aimait à se définir, à nous définir, comme des « passeurs d’Asie » au sens le plus pur du terme : des amoureux de ces continents millénaires, chargés de transmettre notre passion, nos valeurs et notre expertise à nos clients, agents de voyages et voyageurs vers nos destinations.

Les « Asia » lui rendent hommage

Yannick Barde, co-directeur de la production d’Asia

« Plus qu’un patron, il était pour moi un vrai mentor, que je suis chanceux
et fier d’avoir connu. Arrivé chez Asia en 2005 à 26 ans, il m’a fait
confiance, guidé, formé et accompagné tout au long de ces années. Je lui en
serai toujours reconnaissant.

Entrepreneur charismatique, j’ai toujours admiré sa lucidité et sa
sérénité, même en temps de crise et face aux épreuves que la vie ou notre
métier nous réservent. Son humilité et sa bienveillance de chaque instant.
Volontiers joueur, j’aimais aussi son humour et son audace. Son don pour la
« simplexité », cet art de rendre simples même les sujets les plus complexes.
Son optimisme et sa sincérité.

C’est un très Grand Monsieur qui va forcément laisser un vide à sa
mesure… mais en formidable showrunner, je crois que le plus bel hommage
qu’on puisse lui rendre et de poursuivre, en toute humilité, la belle
histoire qu’il a écrite depuis plus de 30 ans et qu’il nous laisse en
héritage. Celle d’une passion indéfectible pour tout un continent, qu’il a
toujours eu à coeur de transmettre et de partager. Celle d’une certaine
vision du voyage, portée par des valeurs fortes qu’il n’a jamais reniées.
Celle d’Asia, tout simplement.

Jean-Paul va beaucoup me manquer » .

 

Virginie Gerbault, co-directrice de la production chez Asia

« Jean-Paul, c’est mon papa… professionnel. Je le connais depuis 20 ans. Je suis entrée chez Asia grâce à lui, pour lui et avec lui. Mon entretien d’embauche devait durer un quart d’heure, il a duré trois heures ! Un mois après, j’étais chef de produits sur l’Asie du Sud-Est chez Asia. C’était un monsieur formidable. C’était une chance de travailler à ses côtés. Il m’a appris le métier comme à beaucoup d’entre nous. Car comme le disait la chanson, on a tous quelque chose en nous de Jean-Paul. Nous avons tous notre vécu, nos anecdotes. Aujourd’hui, nous recevons des dizaines et des dizaines de messages de soutien et nous nous rendons compte à quel point il était apprécié.

Jean-Paul était à la fois un entrepreneur visionnaire et un amoureux passionné de l’Asie et du Pacifique… C’était son eldorado, son Eden. J’espère que là où il est, il l’a emporté avec lui.

S’il était prêt à rencontrer le nouveau patron d’une compagnie étrangère qui débarquait en France ou un ministre du Tourisme pour défendre l’Asie et le marché français, il avait aussi toujours un mot gentil pour un stagiaire. Il s’intéressait à tous.

On a traversé des crises ensemble. La plus douloureuse étant le tsunami en 2004. Il était toujours là, humain avant tout. C’était un grand, grand humain ».

 

Alain Dapon-Pigatto, ex-directeur commercial chez Asia

« Jean-Paul Chantraine nous a quittés pour effectuer son dernier voyage. Plus que ses collaborateurs, nous étions ses complices dans cette grande aventure asiatique. Il restera pour nous un grand seigneur de la profession. »

 

Yann Richard, ex-directeur des ventes chez Asia

« Je le savais fatigué. C’est un choc. Je suis dévasté. J’ai tant appris à ses côtés. J’ai travaillé 11 ans en sa compagnie de 1998 à 2009.  En 2003, j’ai été nommé directeur des ventes. Si je suis là aujourd’hui, c’est en partie grâce à lui. C’est un mentor. Il a su former ses équipes derrière.

C’est quelqu’un avec qui on apprenait beaucoup. Tout cela dans un esprit de partage et de bienveillance. Avec son empathie naturelle, il a su nous  transmettre sa passion communicative pour l’Asie mais aussi pour les gens.

C’est un guide qui a su tirer les gens vers le haut. Nous sommes tous dans l’émotion.

C’était un grand grand humain. »

Pascaline Foureau, ex-directrice des ventes chez Asia

« Je m’apprêtais comme tous les ans à lui faire un message d’anniversaire dans 5 jours. Je suis tellement triste et tellement reconnaissante de ce que Jean-Paul m’a transmis en termes de valeurs humaines et professionnelles. Je me sens à la fois orpheline d’un père spirituel du tourisme et chanceuse d’avoir été accompagnée pendant 9 ans par un leader visionnaire et charismatique. Merci Jean-Paul et longue vie à cette merveilleuse marque de cœur, Asia ! »

 

Jean-Pierre Mas (président des EDV) : « Il a enrichi ma pensée »

 

« Jean-Paul, extrêmement courtois, écoutait toujours, acceptait la contradiction, challengeait les idées, tolérait les divergences… mais demeurait très ferme dans ses positions, établies au prix d’une réflexion poussée, d’une connaissance parfaite du marché et d’une riche expérience. Il n’était pas aisé de le faire changer d’avis. Réussir à infléchir sa pensée était, pour moi, exceptionnel, alors qu’il a souvent enrichi la mienne. »

 

René-Marc Chikli (président du Seto) : « je perds un ami et un complice »

 

« Ce matin le comité exécutif du Seto dont Jean-Paul était le vice-président a rendu hommage au chef d’entreprise visionnaire mais aussi à l’homme et l’ami apprécié de tous.

Tous les hommages qui lui sont rendus prouvent l’attachement et le choc de sa disparition pour toute une profession

Mais nos pensées vont d’abord à son épouse Brigitte, ses enfants et tous ses proches à qui nous adressons nos plus sincères condoléances.

Pour ma part je perds un ami et complice depuis tant d’années. Sa vision, son humanisme, sa bienveillance et son amitié vont énormément me manquer. »

 

Lu sur Facebook

Georges Larribe, ex-directeur des ventes d’Avis : « Que de bons souvenirs avec Jean Paul… je suis consterné par cette nouvelle… Mes condoléances aux équipes d’Asia et évidement sa famille. »

Axel Mazerolles, DG France de FTI : « Un grand monsieur du tourisme, aimé de nous tous. »
Gilles Ringwald, vice-président commercial d’Air Transat : « Très triste ce matin en apprenant cette nouvelle, un grand monsieur duquel j’ai beaucoup appris ».

 

Tous les journalistes du Quotidien du Tourisme, qui ont eu régulièrement l’occasion d’échanger avec cette grande personnalité du tourisme, présentent à sa famille et à ses proches leurs sincères condoléances.

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (2)

  1. Toute l’équipe de Manook, s’associe à la peine de la famille, des amis, et des collaborateurs de Jean Paul. Pendant plus de trente ans, nous avons partagé, en toute complicité, sa passion des voyages et de la communication. Dans cette relation si particulière qu’il savait entretenir avec ses partenaires, nous avons appris de lui au moins autant que ce que nous espérons lui avoir apporté. Trente ans de fidélité, dans nos métiers, c’est rare. Mais Jean Paul était quelqu’un de rare. Il était pour nous, comme il aimait à le dire, un être singulier, c’est à dire « pertinent et inattendu ». C’est le souvenir que nous voulons garder de lui : sa lucide perspicacité sur le monde et son métier, et son ouverture d’esprit sur les initiatives les plus surprenantes.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *