Décès du PDG controversé de Korean Air

Décideurs

Yang Ho Cho, le PDG controversé de la compagnie Korean Air et du groupe Hanjin, dont la famille avait été mêlée à plusieurs scandales, est décédé le 7 avril à l’hôpital de Los Angeles. A l’annonce de son décès le titre Korean Air a bondi de plus 6%.

 

En procès pour corruption, il avait été évincé du conseil d’administration de Korean Air par les actionnaires qui avaient refusé à la fin de mars de lui renouveler son mandat. Par le passé, son épouse, Lee Myung-hee, avait été entendue par la police pour des violences (gifles et coups de pied) contre des employés. Puis ce fut au tour de sa fille aînée, Cho Hyun-Ah, condamnée pour avoir forcé deux membres d’équipage à se mettre à genoux pour avoir osé servir des noix dans leur sachet plutôt que dans un bol. Enfin, son autre fille, Cho Hyun-min, a été accusée il y a quelques mois d’avoir jeté une boisson au visage du gérant d’une agence publicitaire lors d’une réunion.

 

Yang Ho Cho a travaillé toute sa vie dans l’industrie du transport aérien, comme son père, Choong Hoon Cho, qui avait acquis et privatisé Korean Air il y a 50 ans. Il avait été nommé PDG de la compagnie en 1999. Il avait débuté dans la compagnie en tant que directeur au siège régional Amérique à Los Angeles en 1974. Il était aussi l’un des membres fondateurs de l’alliance de compagnies aériennes Skyteam et a dirigé le comité d’organisation des Jeux Olympiques d’hiver de 2018 en Corée. Il a également siégé au Conseil des gouverneurs de l’Association du transport aérien international (Iata).

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *