Le patron d’HNA meurt accidentellement en France

Décideurs

Le patron du conglomérat HNA est décédé en France à la suite d’une chute accidentelle, a annoncé mercredi le groupe chinois.

« Il avait grimpé sur un parapet en hauteur pour se faire prendre en photo et il est tombé »

Wang Jian, président et fondateur de HNA, est mort mardi en Provence à l’âge de 57 ans, a indiqué le groupe dans un communiqué. Il visitait le village de Bonnieux (Vaucluse), dans le Luberon, lorsqu’il a fait une chute mortelle, selon les gendarmes. « Il avait grimpé sur un parapet en hauteur pour se faire prendre en photo et il est tombé », ont indiqué les gendarmes.

HNA est connu en France pour être entré au capital d’Aigle Azur et ainsi qu’en 2016, à celui de Pierre & Vacances. C’est aussi lui qui était sur les rangs en 2015 pour le rachat de Fram aux côtés de Selectour-Afat avant de se rétracter. HNA est également actionnaire de plusieurs compagnies aériennes étrangères comme Virgin Australia, TAP ou encore Azul.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

  1. Il faut chercher la main des services secrets chinois derrière cet « accident »… le régime chinois s’étouffait de ses dépenses inconsidérées.
    Ne manquez cet automne « L’empreinte du Dragon » de Jean Tuan publié par C.L.C. Editions. Vous découvrirez ce qui ce cache derrière la prise de participation des chinois dans le capital de l’aéroport de Toulouse, comment les chinois ont copié l’Airbus A320 pour réalisé leur propre avion commercial, comment une compagnie aérienne chinoise de second plan a obtenu la desserte vers Toulouse, les luttes au sein du pouvoir chinois. Quand la fiction rejoint la réalité.
    Sortie le 10 septembre…

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *